Agriculture : Prélèvements sans impact

Les prélèvements effectués par le Crédit Agricole (CA) sur les subventions et aides octroyées aux agriculteurs dans le cadre de la lutte contre les effets de la sécheresse « n’auront pas d’impact négatif sur les projets financés », a indiqué le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, M. Mohand Laenser.
Ces prélèvements contribueront à la réduction de l’ampleur de l’endettement des clients et au recouvrement des fonds du Crédit Agricole, a ajouté M. Laenser qui répondait mercredi à une question orale à la Chambre des représentants. Les procédures juridiques en vigueur ne permettent pas aux services du Crédit Agricole d’effectuer de tels prélèvements en l’absence d’une base juridique ou d’une autorisation préalable de l’agriculteur concerné, a-t-il dit. Par ailleurs, le ministre a fait savoir que le gouvernement a décidé dans le cadre des mesures prises pour réduire l’impact de la sécheresse sur l’actuelle campagne agricole, d’annuler les dettes de près de 100.000  agriculteurs, une initiative pour laquelle a été allouée une enveloppe  budgétaire de trois milliards de dirhams. M. Laenser a rappelé, à ce propos, le programme spécial mis en place par l’Etat pour faire face aux difficultés consécutives à la chute de la production  agricole.
Le programme prévoit également pour les agriculteurs actifs touchés par les mauvaises conditions climatiques, un traitement adapté avec l’abandon des intérêts de retard et des pénalités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *