Agrumiculture : Une filière dynamique sur le plan socio-économique

Agrumiculture : Une filière dynamique sur le plan socio-économique

Développement confirmé pour l’agrumiculture. La filière, grâce aux dispositions du contrat programme signé dans le cadre du Plan Maroc Vert, a contribué de manière substantielle à l’amélioration des revenus des 13.000 agriculteurs opérant dans cette filière.

La production agrumicole moyenne réalisée au cours des 5 dernières campagnes a atteint près de 2 millions de tonnes destinées à la consommation intérieure en frais, l’exportation et la transformation. Les exportations d’agrumes oscillent autour d’une moyenne de 500.000 tonnes par an. Elles représentent une source importante de devises avec l’équivalent de près de 3 milliards de DH par an. Ces expéditions sont principalement destinées à l’Europe et la Russie.

Ces deux marchés absorbent près de 80 % des quantités exportées. Rappelons que le secteur des agrumes a connu un développement important de nouvelles variétés de petits fruits, dont notamment la Nour, la Nadorcott et la Nules, contribuant ainsi à la diversification variétale des exportations et à l’étalement de la période de production et de la commercialisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *