Air Sénégal : Le bon filon

Air Sénégal : Le bon filon

L’Afrique recèle un énorme gisement de croissance pour bon nombre de grandes entreprises marocaines. Parmi celles-ci, Royal Air Maroc (RAM) s’est encouragée à investir dans la compagnie aérienne sénégalaise. Une «bonne affaire», puisque Air Sénégal International (ASI), créée il y a trois ans maintenant et contrôlée par RAM affiche aujourd’hui une bonne santé. C’est ce qui est ressorti du conseil d’administration de la compagnie, qui s’est tenu il y a quelques jours, et au cours duquel les responsables des deux transporteurs (ASI et RAM) ont entériné les résultats pour l’année fiscale 2003.
Un exercice positive, puisqu’il a vu la compagnie réaliserd un chiffre d’affaires de 52 milliards de FCFA (environ 80 millions d’euros), soit une progression de 70 % par rapport à 2002. le nombre de passagers transportés à atteint les 360.000, contre 250.000 l’an précédent, soit une progression de 44%. «L’exercice 2003 est le premier à avoir été clôturé avec un résultat légèrement positif, ce qui constitue une excellente performance après seulement trois années d’activité, alors que le business plan de la compagnie ne prévoyait un retour à l’équilibre qu’au bout de cinq années d’activité», pouvait-on lire sur un communiqué de la compagnie. Pourtant ASI partage depuis 2003 l’espace aérien sénégalais avec une autre compagnie aérienne, Sunu Air, détenue à 100 % par des Sénégalais. Mais celle-ci, petite comme la taille et le nombre de ses avions (2 Foker de 50 places), se limite à des vols intérieurs et n’inquiète pas ASI.
Cette dernière a d’ailleurs été élue meilleure compagnie aérienne en Afrique en 2003. Que d’indices positifs qui ont encouragé les responsables, de part et d’autres, à pousser leur coopération et poursuivre leurs investissements. Il y a d’abord la création à Dakar, d’un centre de maintenance des avions, ou encore une usine de Catering (restauration). Puis tout récemment, le conseil d’administration a décidé l’acquisition d’un nouvel avion de dernière génération, un Boeing 737-700. Livré aux alentours de juillet 2005, ce nouvel appareil accompagnera ainsi le développement du trafic d’ASI et l’ouverture de nouvelles dessertes. Le Conseil d’Administration a d’ailleurs annoncé l’ouverture, dès le début de la prochaine saison touristique, de la ligne Paris-Saint Louis, ce qui contribuera, sur le plan touristique international, à la promotion de la destination Sénégal.
L’achat de ce nouveau Boeing d’une valeur de 55 millions de dollars, se fera en fonds en propres, ASI ayant obtenu l’accord de l’Exim-Bank américaine pour garantir son financement auprès d’organismes financiers à des conditions de prêt jugées «très avantageuses».
Selon les responsables de ladite compagnie (ASI), cette transaction constitue un tournant décisif dans son développement et traduit également toute la confiance de l’institution financière américaine quant à son avenir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *