Anfaplace Living Resort

Anfaplace Living Resort

Les grues qui s’affairent sur la corniche de Casablanca pour construire Anfaplace Living Resort vont bientôt disparaître car le projet entre dans sa phase finale. Ce complexe urbain multifonctionnel de 93.000 m2 verra ses appartements de très haut standing, ses résidences touristiques et son immobilier d’entreprise achevés dès cet été.
Les autres composantes du complexe avancent également conformément au calendrier prévu et permettront à Anfaplace Living Resort d’être entièrement opérationnel en 2014.
Concrètement et selon les responsables, ce sont 260 unités résidentielles, 104 appartements de promotion touristique et des plateaux de bureaux d’une capacité d’environ 17.000 m2 qui seront livrés dès le début du deuxième semestre de cette année. Quant au centre commercial, établi sur une zone de 3,6 ha et représentant un investissement de 829 millions de dirhams, sera opérationnel, poursuit la même source, cet automne. Enfin l’unité hôtelière de 181 chambres, dont la gestion a été attribuée à la prestigieuse enseigne Four Seasons, devrait ouvrir ses portes en 2014. «La majeure partie du projet est aujourd’hui quasi finalisée. Les composantes concernées par cette première phase représentent à peu près 88% de la superficie globale du projet et 54% de l’investissement total, qui est d’environ 2,9 milliards de dirhams», déclare Badr El Ouazzani, directeur exécutif d’Inveravante au Maroc, la société chargée du projet. La réalisation de ce grand projet entraînera avec elle la création d’un bon nombre d’emplois directs. «Le projet donnera encore plus de dynamisme à l’un des quartiers les plus effervescents de la ville, non seulement à travers l’animation touristique qu’il engendrera, mais aussi les milliers d’emplois directs et indirects qu’il créera», poursuit le directeur.  
Anfaplace Living Resort prend ainsi vie en accomplissant un accord tripartite entre le béton, la mer et la verdure où chaque élément complète de l’autre et où la clientèle peut déambuler avec entrain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *