Baisse de la production

«Le secteur de la pêche côtière a repris sa tendance régressive durant le mois de novembre par rapport à la même époque de l’année dernière après avoir connu en octobre, une tendance à la hausse », signale la division économique et sociale (DES) de la préfecture d’Agadir Ida Outanane. La note de conjoncture relative au mois de novembre sur le secteur des pêches maritimes, indique que la réduction enregistrée pendant six mois a atteint 91,59% correspondant à 286.885 kg vendus pour une valeur de 365.180 DHS, soit une diminution de 88,49%. Par ailleurs, elle précise que cette régression est due aux conditions hydrauclimatiques défavorables durant ce mois. Et elle ajoure qu’un certain nombre d’unités s’est déplacé vers les zones sud. En revanche, le secteur de la pêche hauturière, a également traversé une période sèche. En effet, les tonnages débarqués pendant le mois de novembre dernier, ont atteint 722 tonnes contre 2.097 à la même période de l’année 2000, soit une régression de l’ordre de 65,57%. Ce secteur, poursuit-on de même source, enregistre une accumulation des stocks de poulpes. Résultat attendu, puisque les mesures prises par le ministère des pêches maritimes, relatives à la commercialisation de ces produits et destinés à la préservation, ont entraîné la mévente d’une grande partie de cette production.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *