Bancassurance : Plus de 4 milliards de dirhams de primes émises en 2011

Bancassurance : Plus de 4 milliards de dirhams de primes émises en 2011

L’activité de la bancassurance au Maroc a connu un rebond en 2011. Après deux années de repli, la bancassurance reprend sa santé et se redresse de 8,2%. Une amélioration qui a été mise en relief par le ministère de l’économie et des finances et la Direction des assurances et de la prévoyance sociale dans leur dernier rapport sur l’évolution de l’activité de bancassurance durant l’exercice 2011. Ainsi, 4,89 milliards de dirhams ont été enregistrés en termes de primes relevant des opérations de bancassurance. Les opérations «Vie et capitalisation» ont enregistré dans ce sens un accroissement de 8,74%, soit un total de 4,47 milliards de dirhams. De même, 380,76 millions de dirhams de primes ont été émises, dans le cadre des opérations d’assistance, en progression de 3,48% par rapport à l’exercice précédent. «La part des primes assistance relevant des souscriptions en agences bancaires a légèrement régressé , passant ainsi de 57,4% en 2010 à 56,2% en 2011», indique-t-on dans le rapport. Et de préciser que «les ventes de produits d’assistance via d’autres canaux de distribution ont logiquement progressé, leur part de marché de 42,6% en 2010 passe à 43,8%, en 2011». En revanche, les primes émises «Maladie-accidents corporels» ont fléchi de 2,5%, atteignant à fin 2011 un montant de 39,33 millions de dirhams. Par ailleurs, les primes d’assurances collectées par les banques couvrent 43,6% du montant global des émissions du marché, en légère baisse par rapport à l’exercice 2010 (44,8%).
Soulignons que le montant global des émissions du marché, comprenant également les émissions des assureurs ne collaborant pas avec les banques, s’établit à 11,213 milliards de dirhams, en hausse de 11,2%. S’agissant de l’évolution des commissions allouées aux banques par les assureurs, cette dernière est en baisse de 3,48% à fin décembre 2011 pour un montant total de 236,85 millions de dirhams contre 245,4 millions de dirhams en 2010. «Ces commissions interviennent à hauteur de 28,9% des commissions totales allouées au niveau du marché d’un montant de 818,43 millions de dirhams, au titre des opérations d’assurances de personnes, d’assurance crédit et d’assistance, contre 33,6%, en 2010», relève-t-on de même source.
Notons que pour la même période, 345 unités bancaires supplémentaires ont été recensées pour porter le nombre des agences à 4.898 à fin décembre 2011. En termes de densité, la Banque centrale populaire, Attijariwafa bank et Al Barid Bank figurent parmi les trois premières banques marocaine. «Les trois institutions ont totalisé 2.680 agences, soit 54,7% de l’ensemble des agences bancaires», relève-t-on du même document, précisant que 36,4% des agences sont implantées dans les régions du Grand Casablanca et Rabat-Salé-Zemmour-Zaër.

Au niveau des émissions 2011, le taux de croissance en termes d’émissions d’Attijariwafa bank est de 21,8%, suivi de la Banque centrale populaire dont le taux est estimé à 21,5%. Notons que la part de marché de BMCE Bank rétrograde de 31,75% à 25,66%, suite à un recul de 12,6% de ses émissions de primes. Se référant au rapport du ministère des finances, «les émissions enregistrées par les 3 premières banques représentent 83,90% des primes émises bancassurance contre 83,54% en 2010». Et d’ajouter que «les 3 banques totalisent, en outre, 76,3% des commissions totales allouées aux établissements bancaires, contre 69,5% en 2010».
En ce qui concerne les sociétés de courtage captives de banques, leur production s’est inscrite en amélioration de 27,75% pour un chiffre d’affaires de 1,47 milliard de dirhams. Le montant total des commissions allouées aux captives de banques s’élève, quant à lui, à 191,02 millions de dirhams contre 125,06 millions de dirhams en 2010, en hausse de 52,7%.
 
  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *