Bâtiment : Sadet et le groupe chinois OVM signent un accord

Bâtiment : Sadet et le groupe chinois OVM signent un accord

Le Groupe Sadet a lancé, jeudi 16 novembre, la commercialisation des solutions constructives de bâtiment en «post-tension» dans les différentes régions du Maroc.

C’est en tout cas ce que la société a annoncé lors de sa conférence de presse tenue à Casablanca à cette occasion. Au cours de cet évènement, Mohammed Azzeddine Abaakil, président-directeur général de Sadet, et Taha Dhaouadi, directeur régional d’OVM Mena, ont procédé à la signature d’un protocole d’accord concernant le transfert au Maroc du savoir-faire et de la technologie développés par le groupe asiatique dans le domaine de la post-tension. A ce titre, ce partenariat permet à Sadet d’être l’unique représentant des produits OVM au Maroc, a indiqué M. Abaakil. Pour sa part, le DG d’OVM Mena a expliqué que la construction en béton précontraint par post-tension permet d’utiliser des câbles en acier fort résistants en substitution aux planchers en béton armé.

Il souligne que cette technique génère entre 10 et 20% d’économie en coûts directs et entre 5 à 10% d’économies en coûts indirects comparé à la construction en béton armé. En plus précis, le gain moyen par mètre carré est de 17,66 dollars américains. Quant au gain net en béton et le gain net en aciers passifs, ils atteignent respectivement 21 et 70%, précise le DG. Selon les deux partenaires, cette solution permet également de réduire l’épaisseur des dalles afin de mieux exploiter les hauteurs et donne la possibilité à certains niveaux de gagner jusqu’à un étage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *