BCP: Une croissance à deux chiffres à fin 2014

BCP: Une croissance à deux chiffres à fin 2014

Bonne tenue des activités de marché de la Banque centrale populaire (BCP). Le groupe bancaire a atteint des performances considérables au titre de l’année 2014. Une croissance à deux chiffres a été observée au niveau de tous les indicateurs. Ainsi, le produit net bancaire s’est inscrit en hausse de 12% atteignant ainsi une valeur de l’ordre de 14,7 milliards de dirhams.

Une progression qui reste liée à la forte contribution des filiales subsahariennes ainsi qu’à la consolidation de la valeur ajoutée du cœur métier. La BCP, qui a livré ses comptes annuels à la bourse de Casablanca, souligne que «le produit net bancaire (PNB) marque sur une base sociale, un bon de 22,6%, soit 5 milliards de dirhams à fin 2014».

Compte tenu de la bonne orientation du PNB, le résultat brut d’exploitation s’est élevé pour le même exercice à 7,9 milliards de dirhams en progression de 18% par rapport à son niveau une année auparavant. Cette performance est également tirée par l’amélioration du coefficient d’exploitation de 268 points de base pour se situer autour de 46,6%. Le résultat net part du groupe suit le même trend. L’amélioration observée dans ce sens est de l’ordre de 12,5%, soit une valeur de 2,2 milliards de dirhams.

Se référant à la BCP, ce résultat «confirme davantage la capacité bénéficiaire du groupe». Le résultat net consolidé s’est affermi de 3,3 milliards de dirhams au moment où le résultat net social de la BCP s’est fixé, hors provision pour risques généraux, à 1,7 milliard de dirhams en hausse de 28%. Le groupe a, par ailleurs, confirmé en 2014 la solidité de son assise financière. Le total bilan a atteint, dans ce sens, les 309,6 milliards de dirhams en hausse de 6,7%. Les fonds propres consolidés se sont élevés à 34,7 milliards de dirhams.

En termes d’épargne, les dépôts de la clientèle se sont accrus de 9,5% atteignant ainsi les 229,9 milliards de dirhams à fin 2014. La BCP souligne, à cet égard, qu’elle consolide son rang de premier collecteur de dépôts au niveau national. Sa part de marché s’est hissée de 26,8%, soit une amélioration de 7 points de base par rapport à l’exercice 2013. «Cette performance est particulièrement portée par l’extension du réseau des points de vente et l’élargissement de la base clientèle avec le recrutement de plus de 420.000 nouvelles relations, soit un portefeuille de 4,9 millions de clients », relève-t-on de la BCP.

Les dépôts des particuliers locaux se sont consolidés de 10,5%, soit un total de 82,5 milliards de dirhams. Les dépôts des Marocains du monde ont suivi la même tendance affichant ainsi une hausse de 3,4% à fin 2014, soit un total de 79,2 milliards de dirhams. Quant au crédit acquéreur, la BCP affirme que l’enveloppe allouée en 2014 au financement immobilier a dépassé les 7,4 milliards de dirhams.

L’encours octroyé pour le même exercice s’élève à 41,3 milliards de dirhams, en amélioration de 10%. Notons que les créances sur la clientèle se sont élevées pour leur part à 206 milliards de dirhams, en amélioration de 3,1%.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *