Benkhadra présente aux Américains les réformes engagées

Benkhadra présente aux Américains les réformes engagées

La ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra, s’est entretenue, lundi à Rabat, avec une délégation du Congrès américain, conduite par Eddie Bernice Johnson, représentante démocrate de l’Etat du Texas.
Intervenant à cette occasion, la ministre a mis en exergue les principales réformes et actions réalisées par le Maroc dans les secteurs de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, rappelant les efforts consentis par le Royaume pour la généralisation de l’accès à l’énergie à travers notamment la réalisation du programme d’Electrification rurale globale (PERG).
Mme Benkhadra a par ailleurs fait le point sur les actions entreprises par son département en vue de renforcer l’efficacité énergétique et d’assurer la diversification des ressources énergétiques, à travers notamment le développement de l’utilisation des énergies renouvelables, indique mardi un communiqué du ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement.
Concernant la prospection et la recherche pétrolière, la ministre a rappelé que le Maroc demeure encore un pays sous-exploré en dépit des efforts importants déployés dans ce domaine, ajoutant que les mesures incitatives prévues dans le nouveau code des hydrocarbures ont permis d’attirer de nouvelles sociétés pétrolières étrangères opérant actuellement en onshore et en offshore.
Dans le domaine minier, Mme Benkhadra a évoqué la nouvelle loi sur la transformation de l’office chérifien des phosphates (OCP) en société anonyme (SA), un texte actuellement débattu au parlement et qui permettra l’ouverture du capital de l’OCP aux nouveaux investisseurs étrangers.
De leur côté, les membres de la délégation du Congrès Américain ont indiqué qu’une loi sur l’énergie encourageant notamment l’utilisation des énergies renouvelables et qui prévoit l’octroi d’un certain nombre de mesures incitatives pour le développement de ce type d’énergies vient d’être votée par le Congrès américain.
Au terme de cette entrevue, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, M. Thomas Riley, les deux parties se sont félicitées de l’excellence des relations d’amitié qui lient les deux pays et ont réaffirmé leur volonté de développer les relations de coopération dans les domaines d’intérêt commun, ajoute le communiqué.
La visite au Maroc de la délégation américaine s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération entre le Royaume du Maroc et les Etats Unis d’Amérique dans les domaines de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *