Bourse : Le mois d’août clôture dans l’optimisme

A l’issue de la semaine dernière, on retiendra, notamment, la performance de la CGI qui s’est cotée à 2.265 dirhams.
Sur le registre des variations, cette valeur est de loin la première. En effet, la CGI a signé une performance de 31,76% en hausse, plaçant son year-to-date à 137,92%. Le même tonus a été noté chez la CGI sur le marché de blocs puisqu’elle a mobilisé quelque 5,522 millions de dirhams contre 2,666 millions sur le marché central.
D’ailleurs, le promoteur semble s’activer même sur le plan stratégique, avec la même vigueur que celle qu’il adopte sur la scène boursière.
Vendredi 31 aout, Dartawfir fait part du communiqué de presse de la CGI, selon lequel la filiale immobilière de la CDG envisage de lancer prochainement un projet urbain dans la région du nord du Maroc, d’une enveloppe de 1,8 milliard de dirhams, susceptible d’être portée à 3 milliards de dirhams sur une superficie de 42 hectares pouvant être portée à 52 hectares. Notons que ces données n’ont pas été intégrées dans la notice d’information présentée à l’introduction.
Deuxième sur la liste des plus fortes variations, Addoha s’appréciait à 3.062 dirhams, s’étant relevée de 4,86% pour un year-to-date de 7,44%. elle a, ainsi, concentré 817.404,55 dirhams sur le marché central. Par ailleurs, pour Douja Promotion, il est aussi question d’une augmentation de capital. C’est ce qui a été voté à l’unanimité par le conseil d’administration vendredi dernier, lorsque ce conseil, présidé par Anas Sefrioui, a décidé de proposer à l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, fixée pour le 4 octobre prochain, la hausse du capital social de 2,2 milliards de dirhams par émission d’actions nouvelles à libérer par apport en numéraire.
En troisième place, c’est Ittissalat Al Maghrib qui s’est hissée de 3,52% pour s’évaluer à 141 dirhams, en polarisant 502 mille dirhams sur le marché.
Par ailleurs, les indices boursiers ont, eux aussi, fait une bonne semaine. Le Masi a boucle sa semaine sur une hausse de 2,37%, et le Madex a signé une progression de 2,51%, ramenant leurs performances annuelles, respectivement, à 33,18% et 34,15%.
Rappelons qu’au terme de la dernière séance de la semaine, ces deux indices ne se sont pas spécialement démarqués. A ce titre, les analystes de la BMCE Capital commentent cette «quasi-stagnation» du fait que le Moroccan All Shares Index a accusé «un léger repli de -0,07% à 12 625,01 points, ramenant sa performance annuelle à +33,18%. De son côté, le Madex gagne +0,01% à 10.388,00 points, portant ses gains year-to-date à +34,14%».
Au-delà de l’augmentation de capital de la société Cartier Saada, la semaine a aussi été marquée par le franchissement à la hausse du seuil de 5% par le Régime collectif d’allocation des retraites "RCAR’’ dans le capital de Promopharm. Ce franchissement a eu lieu le 16 août dernier suite à l’acquisition de 2072 actions au prix moyen de 903,49 dirhams.
A noter que dans les 12 mois qui suivent le franchissement du seuil de participation précité, le RCAR souligne qu’il n’exclut ni de poursuivre les achats ni de céder les actions détenues, et que les décisions seront prises en fonction de l’évolution du marché.
Autre annonce, il s’agit de l’approbation, par l’AGO, du programme de rachat des actions Itissalat Al-Maghrib, en vue de régulariser le marché.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *