Cactus, safran et dattes, premiers bénéficiaires de l agriculture solidaire

Cactus, safran et dattes, premiers bénéficiaires de l agriculture solidaire

Si 112 projets solidaires sont attendus à partir de janvier prochain dans le secteur de l’agriculture, l’heure étant au bilan des réalisations précédentes. L’annonce faite, la semaine dernière, par le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, dévoilant un investissement de 1,62 milliard de dirhams dans l’agriculture solidaire au profit de 29.650 agriculteurs pousse à évaluer l’opportunité d’une telle démarche prescrite dans le cadre du Plan Maroc Vert. En effet, ces projets, présentant un intérêt pour toutes les régions du Maroc, se basent sur une approche d’organisation à travers les coopératives et associations contribuant à garantir le bon déroulement desdits projets. A la veille du lancement d’une centaines d’actions sur une superficie de 66.000 hectares, le bilan s’avère positif pour les initiatives entreprises auparavant.
Le département de l’agriculture illustre, dans ce sens, les réalisations relevées dans le cadre de la valorisation du cactus d’Ait Baamran dont la superficie cultivée dépasse les 40.000 hectares. À ce jour, 105 kilomètres de voies rurales ont été ouvertes afin de garantir l’arrivée des produits dans de bonnes conditions. De même deux points de montage et une unité industrielle ont été construits pour la valorisation du produit qui est actuellement exporté en France, en Allemagne et au Canada. Il en est de même pour le projet de valorisation du safran. A travers ce dispositif, la culture du safran s’est développée sur une superficie de 300 hectares.
La valorisation du safran s’est opérée à travers la distribution gratuite des ampoules de safran, dont le coût à atteint 11 millions de dirhams, ainsi que par l’aménagement de la maison du safran. Le projet a permis également l’introduction du goutte-à-goutte sur une superficie de 1800 hectares et la création de groupement d’intérêt économique dans les régions de productions. La pertinence des projets solidaires a été également soulevée au niveau de la production des dattes. Cette filière a connu un saut important à travers la réhabilitation et le renouvellement des palmeraies. A cet égard, 100.000 implant ont été fournis aux agriculteurs. Outre de la purification de 130.000 nids, la filière a connu également l’achèvement de 85% des aménagements hydro-agricoles sur une superficie de 53.000 hectares dont 19.000 hectares en oasis. Rappelons que la filière phoenicicole s’est dotée, à travers les projets solidaires, de 20 unités de refroidissement et conditionnement des dattes dont 7 unités financées conjointement par l’État et le Millenium Challenge Account (MCA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *