Campagne scientifique maroco-espagnole sur la connectivité entre populations de sardines en Méditerranée

Campagne scientifique maroco-espagnole sur la connectivité entre populations de sardines en Méditerranée

Une campagne scientifique axée sur la connectivité entre les différentes populations de sardines en Méditerranée a réuni récemment des chercheurs de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO) et de l’Institut national de recherche halieutique (INRH).

Selon un communiqué publié mardi par l’IEO, des chercheurs des deux instituts ont fait des prélèvements d’échantillons d’œufs, de larves et de spécimens adultes de sardines (Sardina pilchardus) dans la mer d’Alboran, le golfe de Cadix, ainsi que dans les eaux marocaines et du Portugal. L’objectif de cette campagne, baptisée «Sarlink», est d’analyser les échantillons prélevés, à travers des études génétiques, pour déterminer le degré de connectivité entre les différentes populations formant le stock de sardines dans les eaux du sud de la péninsule ibérique et du nord du Maroc, souligne la même source.

Il s’agit ainsi de comprendre la dynamique des stocks de sardines pour améliorer les évaluations scientifiques permettant aux autorités compétentes de promouvoir une gestion durable de ces ressources halieutiques.

Un total de 10 chercheurs de l’INRH et de l’IEO ont participé à cette initiative «entreprise dans un temps réduit par rapport à son envergure».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *