Casablanca : record d’investissements

Près de 10 milliards DH d’investissements, plus de 41.000 emplois créés et une large prédominance des entreprises créées sous forme juridique SARL. Tel est le bilan de l’année 2006, tel que présenté par le CRI et qui concerne le guichet d’aide aux investisseurs. Autre détail important, près de 80% des porteurs de capitaux sont des Marocains dont les MRE qui représentent moins de 1%.
Ainsi, durant l’année 2006, le nombre de projets instruits par le Centre régional d’investissement du Grand Casablanca (CRI) qui ont reçu l’avis favorable est de 111 projets contre 78 une année auparavant. Le volume des investissements pour la période a doublé pour atteindre 9,7 milliards DH. Les emplois à créer grâce à ces investissements sont passés à 41400 au cours de l’année 2006 contre 16200 postes prévus une année auparavant.
Par secteurs, c’est le tourisme qui  occupe la première place avec 3,9 milliards DH, soit une part de 41%. L’industrie arrive au second rang avec 2,7 milliards DH, ce qui représente une proportion de 29%.
Pour ce qui est de la création des postes d’emploi, le secteur des services prédomine avec 31.354 postes. La grande partie de ces opportunités d’emploi sera à créer dans le cadre du projet Casashore, note-t-on auprès du CRI. Le secteur du tourisme occupe la deuxième place avec 3610 postes, suivi de l’industrie qui devrait employer 3410 personnes grâce aux projets approuvés en 2006.
Par ventilation des investissements en fonction de la nationalité des capitaux, l’on constate une nette prédominance des investisseurs marocains, dont moins de 1% sont des MRE, avec près de 78% des projets traités par le Centre. Les investisseurs étrangers proviennent principalement de l’Europe et des pays arabes.
L’autre volet d’activité du centre et qui concerne le guichet de création d’entreprises fait état d’une performance tout aussi satisfaisante. Ainsi, le nombre d’entreprises créées par le C.R.I du Grand Casablanca a atteint, en 2006, 4395 entreprises, ce qui représente une évolution de 33% par rapport à l’année précédente.
La personne morale reste la forme juridique la plus plébiscitée, avec 85%. L’on relève en outre une prédominance très nette de la SARL.
Les prestations du centre se sont également accélérées gagnant plus de  trois journées en une seule année. En effet, le délai moyen de création d’une entreprise est passé de 12 jours en 2005 à 6.2 jours pour l’année 2006.
L’on décèle, néanmoins, une grande disparité entre le délai moyen nécessaire pour la constitution d’une personne morale (3.2 jours) et celui d’une personne physique (7 jours).
Par ailleurs, le guichet création d’entreprises connaît une affluence jugée de plus en plus importante. En effet, le nombre moyen de visiteurs sur l’année 2006 est passé d’environ 130 visiteurs par jour durant le premier trimestre de l’année à plus de 200 visiteurs par jour durant le dernier trimestre. Un grand nombre de ces visiteurs est pris en charge, souligne-t-on, auprès de cet organisme, au niveau du guichet information. Le délai moyen d’attente d’un visiteur est d’approximativement 45 minutes, précise-t-on.
Par ailleurs, le guichet création d’entreprise a été entièrement réaménagé. Et ce, pour « mieux répondre aux besoins des clients et améliorer les conditions de travail». Ce réaménagement fait partie également de la démarche qualité entamée par le CRI en vue de l’obtention de la certification ISO 9001 Version 2000.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *