CDG Capital lance ses intégrales de la finance

CDG Capital, en partenariat avec l’Institut CDG, a lancé, vendredi 21 octobre à Casablanca, un cycle de conférences baptisé «Les intégrales de la finance». «Les entreprises nationales ont besoin de nouveaux modes de financement pour soutenir leur développement. CDG Capital a pour rôle de les accompagner avec pour objectif de s’assurer que le développement de ce marché se fasse de manière responsable et durable», a expliqué dans son allocution d’ouverture Hamid Tawfiki, directeur général de CDG Capital. Aussi, un large panel d’intervenants a animé les échanges, avec entre autres, Abderrahim Bouazza, directeur de la direction de la supervision bancaire à Bank Al-Maghrib, Hassan Boulaknadel, directeur général du CDVM, et Alain Méra, chef du bureau de Fitch Paris.
C’est ainsi que les différents modes de financement de l’économie marocaine ont été détaillés avec un zoom sur le marché marocain de la dette privée. Dans ce sens, six constats ont été relevés, à savoir que le financement de l’économie se fait majoritairement à travers les crédits bancaires; un net ralentissement dans la production des crédits bancaires, les introductions en Bourse ne jouent pas leur rôle de financement des entreprises, le secteur financier est le principal émetteur de la dette privée, le secteur public a de plus en plus recours à la dette privée et, enfin, que le secteur bancaire reste le principal émetteur de la dette privée. n

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *