Changes : Recettes en nette augmentation

L’Office des changes vient de communiquer les dernières statistiques du tourisme relatives en particulier aux recettes des voyages et des recettes en devises des RME à fin avril de l’année en cours. Ainsi, les premières se sont établies à 5,66 milliards de DH réalisant une progression de 5,4 %. En absolu, cela revient à une amélioration de 2,92 milliards de DH par rapport à la moyenne des recettes enregistrées durant la période de janvier à avril des cinq dernières années soit 5,37 milliards de DH.
Cette variation est calculée, précise la Direction des statistiques, par rapport à la moyenne des recettes réalisées au titre des quatre premiers mois de l’année 1997 à 2000. L’évolution dont il s’agit a concerné aussi bien les recettes en devises billets de banque (en progression de 5,4 %) que les virements bancaires reçus par les opérateurs du secteur touristique (à leur tour en augmentation de 5,4%).
Au titre de cette même période, les recettes des résidants marocains à l’étranger (RME) ont atteint 9,8 milliards de DH, soit un peu plus de 6,7 milliards de DH comparées à la moyenne des recettes enregistrées durant la période de janvier à avril des années 1997 à 2000. Ces rentrées ont connu une expansion de 46,5 %, l’équivalent de 3,13millairds de DH en plus.
L’essentiel de cette expansion provient des virements bancaires qui ont connu une augmentation mémorable de 41,5 % ou de 1,68milliards de DH. Vient en second lieu les recettes en devises billets de banque qui malgré une progression de 77,6 % n’ont vu leur enveloppe progression que de 1,22 milliard de DH. Et dans une moindre mesure, des mandats postaux qui ont connu une amélioration de 19,4 %, soit 207,8MDH.
Selon la Direction des statistiques, le nombre des touristes étrangers en visite au Maroc en mars 2002 a atteint 490.000 personnes contre 569.000 une année auparavant, soit une diminution de 13,9 %. La baisse a aussi touché aux nuitées globales des hôtels classés qui ont vu leur nombre passer de 3,24 millions en mars 2001 à seulement 2,48 millions à la même période de l’année en cours. De même pour les nuitées du tourisme international qui ont encaissé la plus forte diminution (27,3 %), passant de 2,77 millions au titre de l’année écoulée à 2,01 millions en 2002.
Cette année, les conjoncturistes tablent sur un regain de l’activité touristique. Les performances réalisées en 2001 sont appelées à gagner en points. En effet, au titre de l’année écoulée, les entrées en touristes ont atteint 4,22 millions personnes contre 4,11 millions une année auparavant. Les étrangers participent à hauteur de la moitié à ces chiffres, soit 2,25 et 2,32 millions respectivement en 2001 et 2000. Les capacités en lits des hôtels classés ont quant à eux connu une légère hausse évoluant à 97.100 en 2001 contre 95.180 en l’an 2000. Les prévisions pour cette année sont encore plus optimistes. Elles tablent sur une évolution qui dépasse de loin ces réalisations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *