Chemins de fer : Les chantiers de l ONCF sur les rails

Chemins de fer : Les chantiers de l ONCF sur les rails

Après les complexes ferroviaires construits à Marrakech, Fès et Tanger, la nouvelle gare Casa Port a été conçue selon le même concept d’un lieu de vie au modèle européen et multiservice. Ainsi au cours d’une rencontre avec la presse tenue mardi 2 octobre, une visite a été effectuée au chantier de la gare permettant d’accueillir, à terme, 25 millions de voyageurs annuellement, avec des pointes de trafic atteignant 5.000 voyageurs par heure. Les installations techniques modernes de la gare permettront de gérer 20 trains/heure, a indiqué Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF). Et de poursuivre que la nouvelle gare de Casa Port deviendra ainsi la tête de ligne de toutes les dessertes navettes cadencées vers Rabat-Kenitra, Settat, El Jadida et l’aéroport Mohammed V. En effet, la 1ère phase du projet, dont l’achèvement des travaux est prévu pour le 2ème trimestre 2013, s’étalera sur une surface ouverte de 33.500 m2, pour une enveloppe budgétaire de 400 millions de dirhams, a dévoilé M. Khlie, précisant qu’elle comprendra un bâtiment pour les voyageurs, une tour de 6 étages et 3 sous-sols dont 2 seront réservés à un parking d’une capacité d’environ 500 places.
Quant à la 2ème phase qui concerne la réalisation d’un centre multiservice, les travaux seront lancés après la mise en service de la 1ère partie du projet et la démolition de la gare provisoire actuelle, a relevé le DG de l’ONCF. Par ailleurs, l’ONCF vient de lancer de nombreux chantiers destinés à améliorer la qualité de ses prestations pour répondre aux besoins de sa clientèle. Ces nouveaux chantiers concernent les quatre composantes majeures de l’offre ferroviaire, à savoir les gares, les trains, les produits commerciaux et les services.
Concernant les trains, l’Office a entrepris un menu varié de modernisation de la totalité du parc de matériel composé de 311 voitures classiques et de 14 trains automoteurs rénovés qui assurent actuellement les dessertes régionales de Casablanca (aéroport Mohammed V, Settat et El Jadida).
Ce programme vise la remise à neuf de l’ensemble des équipements de ce matériel pour répondre aux exigences aussi bien de fiabilité que de confort et de sécurité, entre autres, pour un coût global de 640 millions DH. L’ONCF a également remis à neuf le parc des wagons-lits à compartiments «single» utilisés dans le train-hôtel entre Casablanca et Oujda. Quant aux trains automoteurs assurant le transport régional de Casablanca, leur rénovation a été confiée à l’opérateur canadien Bombardier, la 1ère rame, tête de série des 14 prévues au programme, sera mise en service le 3 octobre entre Casablanca et l’aéroport Mohammed V. Le reste sera livré progressivement à raison d’un train par mois. Le budget global de cette opération s’élève à 215 millions DH. Au niveau de l’amélioration des services, il a noté que l’ONCF mettra en place progressivement, d’ici à la fin du premier semestre 2013, des distributeurs automatiques de tickets au niveau des principales gares afin de moderniser les canaux de distribution et atténuer les files d’attente aux guichets dans les gares.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *