Ciments du Maroc : Des indicateurs en repli

Ciments du Maroc : Des indicateurs en repli

Un chiffre d’affaires en baisse de 37%, c’est ce qu’a enregistré Ciments du Maroc au titre de l’exercice 2012. Ce chiffre s’est soldé à 600 millions de dirhams, et ce dans un contexte de marché marqué par un ralentissement de l’activité. A cet égard, Ciments du Maroc et sa filiale Indusaha perdent 7,9% des ventes en volume. De même, le chiffre d’affaires opérationnel se définit en baisse de 9,3% comparativement à l’exercice précédent. Il s’est établi à fin décembre 2012 à 3,6 milliards de dirhams, indique Ciments du Maroc dans sa dernière communication.
L’excédent brut d’exploitation  s’est inscrit en repli de 10,1% totalisant un chiffre de l’ordre de 1,53 milliard de dirhams, soit 42,6% du chiffre d’affaires. Par ailleurs, le résultat d’exploitation a accusé un recul de 14,6% au moment où la capacité d’autofinancement a fléchi de 5,1%. Ainsi, après des résultats opérationnels qui demeurent solides, le résultat net est impacté par des éléments non récurrents. Il s’agit de l’évaluation de la participation dans la société égyptienne Suez Cement Company qui a conduit à une charge financière nette de 187 millions de dirhams et du résultat exceptionnel qui intègre la contribution pour l’appui à la cohésion sociale décidée dans le cadre de la loi de Finances 2012 d’un montant de 24 millions de dirhams. C’est ainsi que le résultat net de l’exercice 2012 s’établit à 666 millions de dirhams, en retrait de 32,3%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *