Ciments du Maroc: hausse du Chiffre d’Affaires de 4,9%

Selon le rapport comptable annuel de Ciments du Maroc, la capacité d’autofinancement de l’entreprise s’est élevée en 2000 à 511 millions de DH. Enregistrant ainsi une augmentation de 11,5% par raport à 1999. Cette hausse s’explique, selon le rapport par la bonne tenue du marché domestique qui a enregistré des ventes de l’ordre de près de 1,4 million de DH contre 1,334 million de DH en 1999, soit une progression de 4,79 %. Les ventes à l’export ont enregistré une hausse de 8,33 % pour s’établir à 104 millions de DH (96 millions de DH en 1999). Dans son rapport, Ciments du Maroc souligne que les trois usines d’Agadir, de Safi et de Marrakech développent une capacité de production de 3.000.000 tonnes par an. Permettant ainsi d’enregistrer une progression importante de l’excédent brut d’exploitation, «ramené au chiffre d’affaires qui passe de 42,3 % en 1999 à 44,4 % en 2000», précise le rapport. En l’absence d’éléments exceptionnels et compte tenu des perspectives du marché, le résultat de 2001 devrait continuer à progresser. Toutefois, il faut rappeler qu’avec la certification de la cimenterie de Safi (ISO 9002) en 2000, Ciments du Maroc devient le premier cimentier marocain à obtenir ce label de qualité. L’usine de Marrakech a entamé à son tour le processus de certification. Elle devrait voir ses efforts couronnés durant les premiers mois de l’année 2002, espèrent les responsables de l’entreprise. Après deux prix d’encouragement les années passées, «Ciments du Maroc» a également reçu le prix national de la Qualité 2000. Cette distinction vient pour consacrer plusieurs années d’efforts entamées par le cimentier dans le domaine de la qualité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *