CNIA et Es Saada fusionnent et donnent naissance à CNIA SAADA

CNIA et Es Saada fusionnent et donnent naissance à CNIA SAADA

CNIA et Es Saada ont annoncé officiellement leur fusion lors d’une conférence de presse, mardi 23 juin, à Casablanca pour créer une nouvelle entité qui est la CNIA SAADA Assurance. En effet, les deux compagnies d’assurance du groupe Saham ont concrétisé le processus de fusion entamé il y a plus d’une année. «La fusion engagée entre CNIA et Es Saada est avant tout la conjugaison des efforts de deux entreprises marocaines de premier plan, reconnues sur le marché de l’assurance depuis leurs créations respectives», a déclaré Ghita Lahlou, administrateur directrice générale de CNIA SAADA Assurance. De cette façon, la nouvelle compagnie va gérer le plus grand réseau national de distribution, comptant plus de 287 points de vente, pour développer et renforcer la proximité auprès des assurés. Par ailleurs, le rapprochement permet à CNIA SAADA de se placer en tête de l’assurance automobile et d’accéder au troisième rang sur le secteur de l’assurance santé au Maroc. Pour sa part, le processus d’intégration a permis aux collaborateurs des deux entreprises de participer pleinement à la construction de leur future organisation. «Nous avons tenu compte, lors de la restructuration, des compétences, des aspirations et des attentes de nos collaborateurs. Ainsi la fusion a été gérée le plus normalement possible et nous comptons à aujourd’hui un peu plus de 620 collaborateurs», a souligné Mme Lahlou. La société s’est également dotée d’une nouvelle identité visuelle et d’un discours différent. «Nous avons construit notre nouvelle identité visuelle autour des attentes principales des consommateurs, et donc autour d’un désir de clarté, de proximité et de réassurance», a précisé Mme Lahlou.  Ainsi, cette nouvelle signature avec le slogan «Vis ta vie», présente la fusion entre CNIA et Es Saada comme un événement libérateur qui invite le public à revoir ses préjugés concernant son assureur. «Nous avons également opéré une rupture avec notre discours précédemment sérieux et intellectuel vers une communication beaucoup plus humoristique, basique et proche du public», a expliqué Mme Lahlou. Cette approche va se décliner à travers une campagne publicitaire décalée. Une saga de spots publicitaires qui va se prolonger dans le temps avec toujours les mêmes acteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *