Conférence économique internationale sur l’Égypte: Le Maroc en faveur d’un partenariat stratégique

Conférence économique internationale sur l’Égypte: Le Maroc en faveur d’un  partenariat stratégique

De vastes perspectives marocaines s’ouvrent pour le Maroc. Le Maroc, qui a pris part aux travaux de la Conférence économique internationale sur l’Égypte se dit prédisposé  à hisser la coopération bilatérale au rang d’un partenariat stratégique.

Une ambition clairement manifestée par Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances qui tend à élargir la coopération maroco-égyptienne sur les plans économique, commercial, culturel et scientifique.

De grandes aspirations dynamiseront donc les relations entre les deux pays qui espèrent par ailleurs d’engager des partenaires régionaux et internationaux dans les projets inscrits dans le cadre de la coopération solidaire Sud-Sud. La délégation marocaine, conduite par le ministère de l’économie et des finances et à laquelle participe Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM, Mohamed Saad Alami, ambassadeur du Maroc en Égypte et plusieurs chefs d’entreprise et représentants d’institutions financières et industrielles marocaines, a profité donc des réunions, tenues en marge de la Conférence avec les différents opérateurs égyptiens et partenaires africains, pour prospecter et approfondir la coopération dans toutes ses dimensions.

Les projets qui découleront de ces concertations impulseront un nouveau souffle au partenariat maroco-égyptien. Le ministre de l’économie a souligné, dans ce sens, que l’accent sera particulièrement mis sur les projets d’investissements, les contrats et participations aux projets sectoriels prioritaires. Le but étant d’assurer une bonne rentabilité pour l’économie des deux pays et de servir au mieux les intérêts des citoyens marocain et égyptien.

«La concrétisation de ces occasions dans des projets de partenariat relève de la mission dévolue aux gouvernements des deux pays et à leurs secteurs privés respectifs avant leur finalisation lors de la visite prochaine au Maroc du président égyptien et la réunion de la haute commission mixte, prévue en Égypte sous la présidence des dirigeants des deux pays», assure Mohamed Boussaid. Notons que plus de 90 pays ont pris part à la Conférence économique internationale sur l’Égypte dont les travaux ont débuté vendredi à Charm el-Cheikh.

Cet  événement a par été marqué par les promesses de soutien économique. Citons dans ce sens les 12 milliards de dollars promis sous forme d’investissements et aides à l’Égypte par l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït. Le Sultanat d’Oman s’est engagé pour sa part à investir 500M de dollars en Égypte, et ce sur une durée de cinq années.

Avec MAP

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *