Consommation : Baisse de 1,3% des prix de produits alimentaires

Consommation : Baisse de 1,3% des prix de produits alimentaires

Le panier de la ménagère s’est relativement allégé à fin juillet. Une légère baisse des prix à la consommation a été observée dans ce sens. Le Haut-Commissariat au Plan relève dans ce sens un repli de 0,5% par rapport au mois de juin et de 0,1% par rapport à la même période de l’année passée.

La baisse relevée est principalement tirée par le recul des prix des produits alimentaires. Leur indice s’est rétracté de 1% sur le mois et de 1,3% sur l’année.  «Les baisses des produits alimentaires observées entre juin et juillet 2017 concernent principalement les «légumes» avec 4,6%, les «poissons et fruits de mer» avec 4,2%, les «fruits» avec 3,0% et le «lait, fromage et œufs» avec 1,1%. En revanche, les prix ont augmenté de 0,4% pour le «café, thé et cacao».

Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des «carburants» avec 2,6%», relève-t-on du Haut-Commissariat au Plan. L’indice des produits non alimentaires a pour sa part affiché une ventilation différenciée. Il s’est situé en baisse de 0,1% par rapport au mois de juin au moment où il a affiché une hausse de 1% par rapport au septième mois de l’année passée. «Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,2% dans le «transport» et la «communication» à une hausse de 2,9% dans l’ «enseignement» et les «restaurants et hôtels»», constate le Haut-Commissariat au Plan par rapport à la même année précédente. Au niveau géographique, les plus importantes baisses de l’indice des prix à la consommation ont été enregistrées à Oujda. Le repli relevé est de 1,5%.

De même, l’indice s’est replié de 0,8% à Marrakech, Laâyoune et Al-Hoceima contre une baisse de 0,7% à Casablanca. A Fès, l’indice des prix à la consommation a chuté de 0,6% contre 0,5% à Dakhla et Kénitra , 0,4% à Tétouan, Meknès et 0,3% à Guelmim. Le Haut-Commissariat au Plan indique dans le même contexte que l’indicateur d’inflation sous-jacente, excluant les produits à prix volatils et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juillet 2017 une stagnation par rapport au mois de juin 2017 et une hausse de 0,8% par rapport au mois de juillet 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *