Contrebande de cigarettes : Baisse à 5,64% du taux de la prévalence en 2017

Contrebande  de cigarettes : Baisse à 5,64% du taux de la prévalence  en 2017

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a présenté sa quatrième enquête sur la contrebande de cigarettes.

Selon les résultats, le taux pondéré de la prévalence des cigarettes de contrebande s’est élevé à 5,64% en 2017, contre 7,46% un an auparavant et 14,02% en 2015.  Cette enquête, 4ème du genre, a été menée par un cabinet d’études suivant une méthodologie validée avec les opérateurs autorisés pour la distribution des tabacs manufacturés, notamment la Société marocaine des tabacs (SMT), Japon Tobacco International (JTI), Philip Morris international (PMI) et British American Tobacco Maroc (BAT), fait savoir l’ADII.

«L’évaluation de la contrebande de cigarettes se fait de manière régulière avec une fréquence annuelle», souligne l’ADII, précisant que «l’objectif recherché à travers ces enquêtes est de suivre l’évolution de la contrebande touchant ces produits, d’en dresser une cartographie et, partant, de doter les différents intervenants de la connaissance nécessaire pour une action plus efficace et d’une plus grande envergure en vue de faire reculer ce phénomène qui porte préjudice à l’économie nationale». 

Pour garantir l’objectivité et la fiabilité de cette opération, l’enquête a été supervisée durant toutes les phases de son déroulement par les services des douanes et s’est étalée sur une période couvrant les mois d’avril et mai 2017, note la même source. Pour rappel, cette enquête, dont les conclusions ont été présentées lors d’une réunion, a été tenue le 29 juin au siège central de l’ADII en présence des opérateurs du secteur du tabac, a couvert 40 préfectures et provinces.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *