Coopération : L’axe Rabat-Dakar se renforce

Coopération : L’axe Rabat-Dakar se renforce

Après la visite de SM le Roi Mohammed VI au Sénégal au mois de novembre dernier, Dakar est désormais sur l’agenda des déplacements des ministres marocains.
Le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, est actuellement en visite dans la capitale sénégalaise pour une visite de travail de deux jours, à l’invitation de son homologue sénégalais, Ousmane Ngom. Pour sa part, le Premier ministre Driss Jettou vient d’annoncer qu’il se rendra en janvier prochain à Dakar pour présider un forum d’investissement entre le Maroc et les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Cette organisation sous-régionale rassemble huit pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et le Togo. «Après la participation des entreprises marocaines à la Foire internationale de Dakar, une deuxième délégation d’hommes d’affaires viendra au Sénégal en janvier prochain et j’ai promis à M. Macky Sall, Premier ministre du Sénégal, de présider moi-même cette délégation», a déclaré M. Jettou lors de son escale à Dakar sur son chemin vers Kinshasa pour représenter SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’investiture du président congolais Joseph Kabila. Ce forum d’investissement réunira, les 25 et 26 janvier 2007 à Dakar, des hommes d’affaires du Maroc et des huit pays de l’UEMOA. L’objectif est d’examiner les moyens de renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux parties. Paraphé en janvier 2002, l’accord commercial et d’investissement entre le Maroc et l’UEMOA est toujours en instance de signature.
Les opérateurs économiques marocains et ouest-africains se pencheront particulièrement sur le dossier lors de ce forum. Le positionnement économique du Maroc en Afrique (Voir ALM N° 1232) a fait l’objet d’une étude par la Direction des études et prévisions financières (DEPF) du ministère des Finances et de la Privatisation. De1990 à 2004, la valeur des transactions avec l’Afrique subsaharienne a atteint à peine 2,1 % du montant total des échanges extérieurs du Royaume.
Le Sénégal reste le 22ème client du Maroc et son 72ème fournisseur. «Cela signifie que des efforts de promotion soutenus sont nécessaires pour rehausser le niveau des échanges économiques et commerciaux entre ces deux pays», selon le Centre marocain de la promotion des exportations (CMPE) qui a pris part, du 30 novembre au 4 décembre, à la Foire internationale de Dakar (FIDAK). Ce forum sera donc l’occasion pour booster les échanges économiques avec l’UEMOA qui compte plus de 72 millions d’habitants.

Echanges économiques

Le Maroc a exporté durant les quatre premiers mois de 2006 plus de 165 millions DH vers le Sénégal, contre 134 millions DH pour la même période de l’année passée, soit un taux de croissance de 23 %, selon le CMPE. Les principaux produits concernés sont les semi- produits et les produits d’équipement industriel, les fils et câbles électriques, les conserves de poissons et divers produits de consommation. Le Maroc a importé du Sénégal, pour la même période, près de 21 millions DH, contre 13 millions DH l’année dernière, essentiellement du coton et des produits alimentaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *