Crédit Agricole, un modèle de financement reconnu: Le savoir-faire du CA au service de l’agriculture africaine

Crédit Agricole, un modèle de financement reconnu: Le savoir-faire du CA  au service de l’agriculture africaine

Un partenariat couronné par des conventions entre le Groupe Crédit Agricole,  Development Bank of Rwanda et Tanzania Agricultural Developpement Bank (TADB).

C’est dans le cadre de la coopération Sud-Sud insufflée par la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Tanzanie que ce partenariat a été scellé. Le Groupe met au service de l’agriculture africaine son savoir-faire et son modèle de financement innovant.

Plan Maroc Vert : Le Royaume exporte son expertise

La stratégie performante du PMV peut être dupliquée à l’échelle du continent. C’est le pari gagnant de ces partenariats qui rentrent dans le cadre des accords globaux signés par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime du Maroc avec ses homologues africains.

La stratégie déployée par le PMV est reconnue à l’échelle internationale comme une approche performante axée sur les problématiques liées à l’agriculture. A part de trouver des solutions auxquelles sont confrontés les agriculteurs marocains, le PMV a également pour objectif de faire de l’agriculture nationale l’un des principaux leviers de croissance économique et sociale de la décennie. Un plan décliné en deux piliers: le premier concerne l’agriculture moderne à haute valeur ajoutée et productivité, le second pilier est relatif à une approche inclusive et solidaire de la petite agriculture.

La coopération Sud-Sud à son apogée

Dans le but d’accompagner le développement des agriculteurs africains les deux conventions ont été signées par Tariq Sijilmassi, président du directoire du Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), et Alex Kanyankole, directeur de la Development Bank of Rwanda (BRD) d’une part et avec Thomas M. F. Samkyi, Managing Director pour la Tanzania Agricultural Development Bank (TADB), d’autre part. Les deux conventions posent les jalons d’une coopération efficiente dans le domaine. Une coopération visant la promotion des investissements productifs et de développement des filières agricoles et agro-industrielles était alors à l’ordre du jour. 

Des solutions financières en faveur des agriculteurs en Afrique

Des mémorandums d’entente consacrent ainsi le système financier développé par le GCAM. Dans le cadre de ces conventions il est question entre autres des problématiques foncières auxquelles sont confrontés les agriculteurs africains et de la dualité entre les structures de production modernes et l’agriculture vivrière, auxquelles s’ajoutent les impacts des changements climatiques qui sont concentrés essentiellement en Afrique.

Microcrédit et évaluation des risques

La similarité des problématiques permet au GCAM de proposer une démarche et une offre de produits proches de celles du Maroc adaptées à chaque pays africain. Le savoir-faire développé par le GCAM concerne notamment le microcrédit, le crédit bancaire classique, en passant par le méso-crédit. Le GCAM a également innové en matière d’évaluation des risques en mettant en place un système de scoring adapté aux spécificités agrobiologiques des terrains agricoles et des aléas climatiques. L’accompagnement non financier des petits agriculteurs conforte également sa mission de service public auprès des agriculteurs.

Ardi et Tamwil El Fellah

Le Groupe Crédit Agricole adapte ses offres aux exploitations. Sur un ensemble composé de près de 1,5 million d’exploitations agricoles,  les micro-exploitations agricoles, dont l’essentiel des revenus provient des activités para ou extra agricoles, le CAM intervient à travers la fondation de microcrédit Ardi installée dans les zones les plus défavorisées.

Le groupe intervient également dans les exploitations agricoles situées entre ces deux compartiments, ne répondant ni à une approche bancaire classique ni à une approche microfinance avec Tamwil El Fellah.

Leila Ouchagour

(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *