Dakhla intègre le Club des plus belles baies du monde

Dakhla intègre le Club des plus belles baies du monde

La région pourra bénéficier de l’expérience et du savoir-faire des autres membres

C’est officiel, la magnifique baie de Dakhla vient d’intégrer le prestigieux Club des plus belles baies du monde suite à une lettre qui a été adressée au président du Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab par le président de ce club, Michel Bujold, après un vote à l’unanimité.

Avec cette adhésion, la région pourra bénéficier d’un réseau d’expériences et de savoir-faire des autres membres de ce club. L’adhésion à ce dernier facilitera l’accès à des financements internationaux pour la réalisation d’actions relatives au développement et à la préservation du site.

La région de Dakhla qui sera l’invité d’honneur du prochain congrès annuel du club qui se tiendra le mois d’octobre prochain à Tayoma au Japon sera, entre autres, une force de proposition et de réflexion au niveau des échanges avec le club.  Notons que déjà au mois de juin dernier une délégation du club a fait le déplacement à Dakhla pour s’enquérir de près des potentialités du site et élaborer par la suite un rapport détaillé sur les atouts de ce site et l’approche suivie au niveau de la ville de Dakhla pour préserver la baie de la première destination balnéaire des provinces du Sud et assurer son développement harmonieux.

Ce club très select qui a vu le jour en novembre 1997 à l’ITB (Salon du tourisme de Berlin) rassemble 41 baies des plus prestigieuses du monde. Le Maroc y est représenté par celles d’Agadir et d’Al Hoceima.

Classée milieu maritime du réseau national des aires protégées, la baie de Dakhla est un site exceptionnel d’un grand intérêt biologique et écologique de par sa grande biodiversité, son cadre naturel des plus pittoresques et sa situation géographique incomparable.

S’étendant sur 37 km et couvrant une superficie de presque 400 km2, la baie de Dakhla constitue un habitat en mosaïque avec de nombreuses dunes de sable tapissées d’immenses prairies de phanérogames marines et englobant un vaste estran de végétation de reg, offrant un idéal habitat pour plus de 120 espèces de mollusques, dont des espèces endémiques et plus de 41 espèces de poisson. Site d’hivernage et de reproduction remarquable pour de nombreuses espèces d’oiseaux et une escale pour la plupart des oiseaux d’eau paléarctiques (une moyenne de 60 oiseaux entre 1995 et 2000), la baie est également connue pour ses peuplements de mammifères marins, notamment les grands dauphins et constitue un excellent site pour le développement des activités aquacoles, notamment l’exploitation des gisements naturels de coquillages et la production conchylicole. Cette variété d’atouts, à la fois naturels et paysagers, conjuguée à d’autres attraits, a favorisé progressivement le développement d’un écotourisme dans la région en tant que levier de développement pour une conservation durable du patrimoine biologique et culturel local et une valorisation rationnelle des ressources.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *