Décès du fondateur de danone

Antoine Riboud, fondateur et ancien président du groupe Danone, est mort dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile parisien à l’âge de 83 ans, a annoncé le groupe dans un communiqué. La cause du décès n’a pas été précisée.
En 1966, Antoine Riboud, alors président des verreries Souchon-Neuvesel, réussit la fusion avec Boussois, entreprise spécialisée dans le verre plat. C’est ainsi que naît BSN (Boussois-Souchon-Neuvesel). Sept ans plus tard, en 1973, le PDG de BSN opère une autre fusion, cette fois avec Gervais Danone, alors première entreprise française du secteur alimentaire.
En juin 1994, Antoine Riboud décide d’abandonner le nom BSN, sous lequel il a construit le groupe depuis bientôt 30 ans mais qui reste largement inconnu hors de France, au profit de Groupe Danone.C’est lors de l’assemblée générale de mai 1996, qui marque le 30ème anniversaire du groupe, qu’Antoine Riboud annonce aux actionnaires qu’il se retire. « En 30 ans, il a fait d’une entreprise verrière française de taille moyenne un des plus grands acteurs de l’industrie alimentaire au plan européen, devenu depuis un groupe mondial de 100.000 collaborateurs avec un chiffre d’affaires de près de 14 milliards d’euros », souligne le communiqué de Danone. La Secrétaire générale de la CFDT Nicole Notat a salué dimanche la mémoire d’Antoine Riboud en qualifiant le fondateur et ancien président du groupe Danone, décédé à l’âge de 83 ans, de «vrai chef d’entreprise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *