Délais de paiement : Les annonces de Mohamed Benchaaboun

Délais de paiement : Les annonces de Mohamed Benchaaboun

La dynamique autour de la problématique des délais de paiement se poursuit. De nouvelles actions viennent se greffer pour dépasser cette situation. Ce chantier mené par Mohamed Benchaaboun se développe à grands pas.

Le ministre de l’économie et des finances a fait des annonces importantes à ce propos lors de sa participation à une rencontre organisée par la CGEM en partenariat avec le ministère de l’intérieur et le ministère de l’économie et des finances sur le thème «la réduction des délais de paiement, une responsabilité collective». Le ministre a annoncé dans ce sens la mise en place début mai d’un dispositif électronique des factures pour l’État et les collectivités locales.

Ce service qui vient répondre à l’impératif d’exemplarité de l’État recommandé par le Souverain dans son discours du 20 août dernier est appelé par ailleurs à consolider les résultats concluants d’ores et déjà obtenus en matière de réduction de délais de paiement. De même, le ministère de l’intérieur procèdera à la mise en place de comités locaux de suivi des délais de paiement et ce sous la supervision d’un comité central composé des représentants du ministère de l’intérieur, du ministère de l’économie et des finances et de la CGEM.

Mohamed Benchaaboun a par ailleurs rappelé les actions engagées auparavant, notamment la création de la plate-forme électronique Ajal ainsi que l’instauration d’un suivi trimestriel et des mécanismes d’accompagnement ciblés de certains établissements en vue d’assainir leurs dettes échues. Parmi les actions engagées on cite également l’accélération du déblocage des dotations budgétaires et des actions d’apurement de crédit de TVA en faveur de certaines entreprises et établissements publics et opérateurs du secteur privé. Ceci a permis à ramener le crédit du solde de la TVA de 40 milliards de dirhams en 2017 à moins de 10 milliards de dirhams en 2018.

En ce qui concerne les délais, ils se sont nettement réduits sur la période 2017-2018. En ce qui concerne l’État, les délais ont baissé de 19 jours passant de 58 jours en 2017 à 19 jours en 2018. S’agissant des collectivités locales, la baisse est de 14 jours, soit un délai de 44 jours, contre 58 jours en 2017. Les délais de paiement au niveau des entreprises et établissements publics ont également été réduits de 14 jours passant ainsi de 78 à 64 jours en 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *