Deux Marocains décorés de l’Ordre des chevaliers de Gutenberg

Deux Marocains décorés de l’Ordre des chevaliers de Gutenberg

Mohamed Berrada, directeur général de Sapress a été fait, vendredi 19 juin, à Genève officier de l’Ordre des chevaliers de Gutenberg, par la Confrérie des Compagnons de Gutenberg, en reconnaissance de ses efforts dans le domaine de la lecture, de la presse et du livre. Lors de la cérémonie de remise de cette distinction, qui s’est déroulée dans un grand palace de la cité de Calvin, à l’occasion du 30ème anniversaire de la Confrérie, cette dernière a rendu un hommage appuyé à «l’ardeur exceptionnelle dont M. Berrada a fait preuve tout au long de sa carrière pour promouvoir la lecture de la presse et du livre au Maroc». Dans une déclaration à la MAP, M. Berrada s’est dit «fier» et «honoré» d’être fait chevalier de l’Ordre de Gutenberg, saluant l’ouverture de cette association sur le monde arabe. Il s’est engagé à faire connaître, à ce titre, les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine de l’édition et de la liberté d’expression.
M. Berrada a indiqué que la Confrérie des Compagnons de Gutenberg envisage de créer un bailliage au Maroc, faisant état de l’éventualité de la création dans le Royaume d’écoles des arts graphiques, d’imprimerie avec la collaboration d’imprimeurs, d’éditeurs et de journalistes marocains.
Au cours de cette même cérémonie, la Confrérie a également fait officier de l’Ordre des chevaliers de Gutenberg Youssef Ajana, responsable de l’imprimerie Idéale, en guise de reconnaissance de ses efforts en matière d’impression. Dans une déclaration à la MAP, il a fait part de sa «grande fierté» de faire partie de cette «prestigieuse» Confrérie qui regroupe des professionnels qui œuvrent à la promotion des arts graphiques.
La Confrérie des Compagnons de Gutenberg est une association qui s’assigne pour objectif la défense et la promotion de la langue française et de l’écrit en Europe et dans le monde. Pour entrer dans l’Ordre, il faut avoir fait ses preuves dans le domaine de la défense de la langue française, de l’écrit et des arts graphiques.
Ses membres, au nombre de 900 à travers le monde, travaillent également pour la promotion de la culture de leur propre pays et de la culture en général. Ont assisté à cette cérémonie le président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ),  Khalil Hachimi Idrissi et d’autres professionnels de la presse et des médias marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *