Dual, un modèle de formation efficace

Le mode dual passe aujourd’hui pour le mode de formation le plus efficace. En l’Allemagne, terre de prédiction de ce système, le taux d’emploi des jeunes est le plus fort : environ 95%. Le mode alterné de formation est, en effet, inspiré du mode dual de formation professionnelle qui est la règle en matière de formation professionnelle en Allemagne.
Les principes de ce mode de formation sont simples : pour s’inscrire dans un établissement de formation professionnelle, chaque prétendant se doit de trouver préalablement une entreprise qui accepte de le prendre en contrat de formation. Le choix de l’entreprise conditionne la filière de formation et le centre de formation.
Les centres de formation disposent de règlements de formation définis par secteur et découpés afin de contrôler les progressions en entreprise et au centre de formation. En plus du formateur, le jeune stagiaire est suivi par un tuteur en entreprise formé pour la circonstance et qualifié pour cela.
Au Maroc, une première tentative timide a été menée pour transposer ce système. Elle a donné lieu à la création du centre de formation Institut de Technologie Appliquée Inter-Entreprises (l’ISTA-IE). Côté privé, et déjà en 1992, une école, E.T.F Duale a investi ce créneau encore très peu connu au Maroc. Son système de fonctionnement à l’avantage d’être plus flexible : après 3 mois de formation accélérée, l’étudiant intègre à mi-temps une entreprise d’accueil, partenaire de l’école pour parfaire sa formation. L’accès à l’entreprise étant assuré par l’école elle même, il s’agit pour l’étudiant de compléter la formation reçue par une expérience sur le terrain et d’adapter ses capacités aux besoins réels de l’entreprise. « Ces conditions permettent en effet à l’école de favoriser l’insertion des étudiants dans le monde professionnel en fin de formation », affirme Asma Laraki, directrice de l’école ETF Duale.
L’efficacité du concept a permis a cette petite école de diversifier au fils des ans ses domaines de formation : secrétariat de direction, commercial et Marketing international ainsi que la formation du personnel navigant commercial pour les compagnies aériennes. En principe, le mode alterné de formation implique un engagement financier et moral de l’entreprise dans la formation.
Sur le terrain, ce principe ne semble pas être acquis. Côté pouvoirs publics, le système Dual avait, en effet, inspiré plusieurs ministres de l’Emploi. Et le gouvernement a même mis en oeuvre, en 1994, une loi organisant le mode alterné de formation pour encourager cette formule qui a fait ses preuves dans la lutte contre le chômage. Mais plusieurs de dispositions de cette loi minimisent encore sa portée sur le terrain, notamment l’obligation faite aux employeurs de rémunérer les stagiaires. Une question de culture qu’un probable réaménagement de la loi devrait régler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *