Dubai World : la dette due aux banques s’élève à 14,4 milliards de dollars

Dubai World : la dette due aux banques s’élève à 14,4 milliards de dollars

Dubai World a annoncé, mercredi, la fin de la mission du responsable de sa restructuration, Aidan Birkett, après la conclusion en septembre d’un accord pour restructurer sa dette. «Birkett a terminé avec succès sa mission à Dubai World et il va partir le 14 octobre 2010», écrit le groupe dans un communiqué. Le groupe, qui avait annoncé le 10 septembre avoir obtenu, au terme de laborieuses négociations, l’accord de 99% de ses créanciers à la restructuration de sa dette estimée à 24,9 milliards USD, restera sous la supervision du Comité suprême, un organe gouvernemental. Le Comité suprême s’emploie actuellement à mettre en place une structure de direction permanente à la tête du groupe, ajoute le communiqué. Le comité est dirigé par cheikh Ahmed Ben Saïd Al-Maktoum, qui préside plusieurs groupes gouvernementaux, dont Emirates Airlines. En vertu du projet de restructuration, la dette due aux banques créancières est d’environ 14,4 milliards de dollars et elle doit être réglée en deux tranches dans 5 et 8 ans, alors que le gouvernement de Dubaï va convertir en action une aide de 8,9 milliards de dollars. Dubaï avait fait trembler les places financières internationales en novembre en demandant un moratoire sur une partie de la dette de Dubai World, estimée alors à 59 milliards de dollars. Le gouvernement avait alors nommé Aidan Birkett du cabinet d’audit Deloitte pour restructurer le groupe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *