E-commerce et paiement électronique au Maroc: Plus de 5 milliards de dirhams en 4 mois

E-commerce et paiement électronique au Maroc: Plus de 5 milliards de dirhams en 4 mois

La vertigineuse croissance que connaissent les premiers mois de 2016 n’est pas sans être adossée au soutien politique pour la promotion du secteur et des initiatives qui s’en sont suivies telle l’opération de paiement de la vignette automobile en ligne.

Après une longue année charnière, les premiers mois de 2016 présentent de bons chiffres pour ce qui est du volume du e-commerce au Maroc. 10,3 millions de transactions par carte bancaire marocaine ont été enregistrées entre janvier et avril 2016, générant ainsi un volume global de plus de 5,2 milliards de dirhams. Ces chiffres, et bien d’autres, ont été annoncés lors du 3ème rendez-vous du e-commerce et du paiement électronique, tenu mardi à Casablanca et organisé par Maroc Telecommerce, en partenariat avec la CGEM, l’APEBI, ainsi que le Centre monétique interbancaire sous le thème «Paiement multicanal, le nouveau levier de l’économie numérique».

2016 se définit d’ores et déjà comme «l’année du virage pour le paiement électronique au Maroc». Tel qu’expliqué par les responsables du Centre monétique interbancaire (CMI), c’est là une dynamique qui ne sera pas sans faire du marché des solutions d’encaissement et de paiement électronique, un nouveau levier de l’économie numérique du Royaume. Ainsi, le nombre et le montant global des transactions connaissent une croissance soutenue et propulsée par l’évolution de l’usage des technologies de l’information ainsi que la démocratisation des réseaux de télécommunications. «L’activité de paiement en ligne continue de croître très fortement en raison des nouveaux services payables en ligne. Le nombre d’opérations de paiement en ligne a réalisé une progression moyenne annuelle de+28,2% sur la période 2013-2016», apprend-on auprès de Mikaeal Naciri, directeur général du CMI. Celui-ci indique que, globalement, l’activité de paiement par cartes bancaires marocaines est en progression soutenue (TPE, eCom, VAD). Elle a généré pendant les 4 premiers mois de 2016 pas moins de 5,2 milliards de dirhams (plus de 10,3 millions de transactions, ndlr).

«Pour moi, il existe un avant et un après 2014», explique la même source en faisant référence à l’année où les banques ont imposé une authentification pour les transactions en ligne. Ce dispositif, qui a mis du temps à être mis en place, a de surcroît rassurer les cyberconsommateurs quant à la sécurité du recours au e-paiement. Quant à la vertigineuse croissance que connaissent les premiers mois de 2016 (+30% de transactions), elle n’est pas sans être adossée au soutien politique pour la promotion du secteur et des initiatives qui s’en sont suivies telle l’opération de paiement de la vignette automobile en ligne. Il est sans rappeler à ce titre que les activités phares du paiement en ligne restent celles liées aux grands facturiers, aux compagnies aériennes et à l’eGov. Selon le CMI toujours, le nombre d’opérations de paiement en ligne eGov aurait réalisé une progression moyenne annuelle de +118,6% sur la période qui s’étale de 2013 à 2016. «Même sans l’opération vignette, l’évolution reste importante et s’établit à 50%», précise Mikael Naciri.

Quant au montant global des paiements en ligne eGov, il a enregistré sur cette même période une progression moyenne annuelle de +117,2%. On parle ici d’une évolution de pas moins de 73,2 millions de dirhams cumulés entre janvier et avril 2016 contre un volume global de 15,8 millions de dirhams en 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *