Echanges extérieurs : L Office des changes dévoile des indicateurs optimistes

Echanges extérieurs : L Office des changes dévoile des indicateurs optimistes

Bon départ en cette année 2013. C’est ce que  reflètent les chiffres préliminaires des indicateurs mensuels des échanges extérieurs publiés par l’Office des changes au titre du mois de février 2013. Ainsi, les premiers résultats des échanges extérieurs enregistrés durant les deux premiers mois de 2013 ont été marqués particulièrement par un accroissement des flux des investissements directs étrangers au Maroc qui ont bondi de 74,9%. Mais également par l’allègement du déficit du commerce extérieur de 17,5%, soit un recul de 5,9 milliards de dirhams, et l’amélioration du taux de couverture des importations par les exportations de 4 points, se situant à 50,1% contre 46,1%. Hors produits énergétiques, ce taux s’élève à 67,5%. Enfin les deux premiers mois de l’année ont connu au niveau des flux financiers une hausse des recettes voyages équivalents à 2%, alors que les envois des fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger se sont inscrits en baisse de 2,9%.
Pour leur part, les importations ressortent en baisse de 10,8% à fin février 2013 par rapport à la même période en 2012. En effet, les importations de marchandises, évaluées CAF, ont porté sur 55,13 milliards de dirhams contre 61,83 milliards de dirhams une année auparavant. Cette performance est liée, selon Bank Al-Maghrib qui partage les chiffres de l’Office des changes, à la baisse de l’ensemble des groupes de produits. Aussi, les achats de produits énergétiques ont diminué de 11,3%, en relation avec les reculs respectifs de 26,3% et 22% des acquisitions de pétrole brut et de gaz de pétrole. De même, les importations de produits alimentaires, de biens d’équipement et ceux de consommation ont fléchi respectivement de 19,3, 5,8 et 8,1%. Leurs contributions à la contraction des importations se sont ainsi situées, respectivement à 2 points, ensuite à 1,1 et enfin à 1,4 point de pourcentage. Les approvisionnements en blé, en sucre, en maïs et en tourteaux se sont, pour leur part, inscrits en baisse de 28,8, 22,4, 29,3 et 19,6% respectivement, se chiffrant à 1,1 milliard de dirhams, 823, 561 et 562 millions de dirhams. Parallèlement, les acquisitions de voitures de tourisme et pièces y afférentes, totalisant respectivement 1,4 milliard et 958 millions de dirhams, ont enregistré des replis de 10,1 et 14,1%. De même, les importations de fer et celles de tubes et tuyaux, ressorties à 485 millions et 125 millions de dirhams, ont diminué respectivement de 40,5 et 67,9%. D’autre part, les exportations de marchandises exprimées FOB sont également en recul. Cependant, l’Office des changes fait état d’une légère baisse de 3% comparativement à la même période de l’année 2012.
Ainsi, la balance commerciale a enregistré un déficit de 27,5 milliards de dirhams contre une aggravation de 30,7% observée un an auparavant. Cette évolution résulte de la régression de 10,8% des importations, plus importante que celle de 3% des exportations. Aussi, le taux de couverture s’est-il situé à 50,1% au lieu de 46,1% en février 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *