Energie : l’expérience marocaine

Les travaux de la quatrième édition de la table ronde africaine sur la consommation et la production durables (ARSCP-4), organisée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et le secrétariat de l’ARSCP, ont débuté lundi à Addis Abeba avec la participation du  Maroc. Intervenant au cours de cette réunion de trois jours, l’ambassadeur du Maroc en Ethiopie, Abdeljebbar Brahime, a présenté l’expérience marocaine en  matière de production et de consommation durables, précisant que le Royaume a créé, pour ce faire, en mai 2000 le Centre marocain de production propre (CMPP), qui a pour mission d’assister techniquement les entreprises marocaines pour l’adoption de technologies plus propres et de systèmes de gestion environnementale devant leur permettre d’améliorer leur efficacité, productivité, compétitivité et performance.
L’ARSCP-4 devra être marquée par le lancement du  »Plan décennal africain pour des modes de consommation et de production durables », une sorte de feuille de route qui met l’accent sur la meilleure manière de gérer des secteurs comme l’énergie, l’eau et l’assainissement, l’habitat et le développement urbain et la promotion d’industries basées sur les ressources renouvelables. La création du CMPP est le fruit d’un partenariat entre les secteurs public et privé marocains, a noté M. Abdeljebbar, qui a souligné la disposition du Maroc à partager son expérience et son savoir-faire avec les pays africains.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *