Enfin, elle monte !

La bourse de Casablanca avait renoué avec la hausse tout au long des séances de la semaine du 22 février au 1 mars 2002. Les analystes de la place estiment qu’il s’agit bien des premiers signes de reprise du temple de la finance casablancais. Les indices boursiers de la place ont en effet affiché des performances hebdomadaires positives. Ils signent ainsi, quoiqu’il soit encore faible, le deuxième gain depuis le début de l’année 2002. Les indicateurs ont déjà terminé, pour la première fois, la semaine du 8 au 15 février 2002 sur des notes positives de 0,16 % à 3 636,53 pour le MASI et 0,06 % à 2 764,49 pour le MADEX. Les contre-performances annuelles ont été réduites de ce fait à 4,49 % et 6,70 % respectivement pour le MASI et le MADEX.
En clôturant la semaine dernière à des niveaux respectifs de 3649,36 points et 2773,54 points, le MASI et le MADEX ramènent leurs contre-performances annuelles à 4,15 % et 6,40 % respectivement, contre 4,75 % et 7,19 % une semaine auparavant. La capitalisation boursière, pour sa part, se reprend. Elle passe légèrement au-dessus de la lisière des 100 milliards de dirhams contre les 99,7 milliards de dirhams de la semaine du 15 au 22 février.
Les échanges de la semaine restent toujours faibles. La semaine dernière, ils se sont amoindris encore de 37 % comparativement à la semaine du 15 au 22 février. Le montant des échanges recule ainsi, sur deux semaines, de 56 % à 85 millions de dirhams avec une moyenne quotidienne des transactions de 21 millions de dirhams. Les plus importants volumes hebdomadaires ont été réalisés sur six valeurs : SAMIR (MAD 17 millions), l’ONA (MAD 11,5 millions), EQDOM (MAD 11,4 millions), BMCE (MAD 7,8 millions), MANAGEM (MAD 5,7 millions) et DIAC SALAF (MAD 5,3 millions).
Par ailleurs, les valeurs traitées en continu ne tirent plus le MASI à la baisse. Neuf sur les dix valeurs traitées ont affiché des performances hebdomadaires au vert. Les plus fortes hausses ont été enregistrées par : SONASID (3,41 %), BMCE (2,67 %), SAMIR (2,58 %) et WAFA ASSURANCE (1,27 %). Côté variations des valeurs du MASI, le fait marquant de la semaine dernière est la réservation pour la seizième fois des titres ACRED et SOFAC. Les deux financières n’ont d’ailleurs pas encore traité depuis le début de l’année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *