Entre stabilité et solvabilité: Résilience maintenue pour la BMCI

Entre stabilité et solvabilité: Résilience maintenue pour la BMCI

La politique de maîtrise et d’anticipation des risques a permis une baisse de 14,4% du coût du risque par rapport à 2014. Le coefficient d’exploitation demeure pour sa part à un bon niveau avec 48,6%.

La BMCI défie la conjoncture économique. Dans un contexte toujours difficile, le groupe bancaire a dégagé des bénéfices à fin 2015. Le résultat net consolidé a affiché une croissance à deux chiffres. Il s’est apprécié de 37,4% par rapport à 2015 pour s’établir à 501 millions de dirhams. Une performance qui traduit la solidité financière de l’établissement. «Nous disposons d’un bilan solide avec un ratio de solvabilité de 15,6% et un ratio de liquidité de près de 147%», souligne dans ce sens Laurent Dupuch, président du directoire de la BMCI.
S’exprimant à l’occasion de l’annonce des résultats annuels du groupe mercredi 30 mars à Casablanca, M.  a affirmé que la politique de maîtrise et d’anticipation des risques a permis une baisse de 14,4% du coût du risque par rapport à 2014. Le coefficient d’exploitation demeure pour sa part à un bon niveau avec 48,6%. Le produit net bancaire consolidé de la BMCI s’est établi à 3,2 milliards de dirhams à fin 2015 affichant une baisse de 2,3%. Ce repli est expliqué par la baisse de 27,8% des activités de marché au moment où le niveau des commissions a grimpé de 5,8%.
Le résultat brut d’exploitation consolidé s’est également inscrit en retrait. La baisse évaluée est de 2,5%, soit 1,6 milliard de dirhams à fin décembre .
Les crédits par caisse à la clientèle consolidés ont atteint pour cette période 48,6 milliards de dirhams. Ils se sont en revanche inscrits en baisse de 5% par rapport à l’année précédente. Les crédits à l’équipement et leasing ont affiché un comportement positif progressant respectivement de 3,4 et 10,8% à fin 2015. Les dépôts de la clientèle consolidés se sont repliés de 2,8%, passant ainsi de 43,3 milliards de dirhams à 42,1 milliards de dirhams à fin 2015. Les engagements par signature consolidés se sont chiffrés à 16,8 milliards de dirhams contre 15 milliards de dirhams une année auparavant. La BMCI relève dans ce sens une progression de 12,1%, comparé à l’exercice 2014.
S’agissant des frais de gestion consolidés, ils se sont situés autour de 1,55 milliard de dirhams, fléchissant ainsi de 2,1 %.
Pour 2016, le Groupe BMCI poursuivra son plan de développement commercial. L’établissement continuera, par ailleurs, à améliorer la qualité de ses prestations à la clientèle et à renforcer son rôle dans le financement de l’économie marocaine.
Rappelons que la BMCI a tenu récemment son conseil de surveillance, sous la présidence de Jaouad Hamri. Le conseil a adopté les projets de texte de résolutions à soumettre à la prochaine assemblée générale ordinaire, notamment celui traitant de l’affectation du résultat social de l’exercice 2015 s’établissant à 412,5 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *