Événement : L’ONCF révolutionne le rail

Événement : L’ONCF révolutionne le rail

Les trains à deux niveaux arrivent finalement. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient en effet d’avoir  acquisition de 24 rames automotrices à deux niveaux au terme d’un contrat conclu avec la société italienne Ansaldo Breda, dans le cadre d’un appel d’offres international. L’acquisition de ces nouveaux trains a nécessité un budget de 2 milliards de DH. Pour finaliser les dernières modalités précédant l’expédition de la première rame vers le Maroc, prévue pour fin juin 2006, une délégation conduite par le ministre de l’Equipement et des Transports Karim Ghellab, accompagné du directeur général de l’ONCF Mohammed Rabie Khlie ainsi que de hauts cadres de l’office s’est rendue en Italie les 19 et 20 juin sur le site du constructeur italien. Lors de cette visite, les caractéristiques des nouvelles acquisitions de l’ONCF ont été largement détaillées. Il faut tout d’abord noter que ces nouvelles rames à deux niveaux viendront se substituer au matériel actuel assurant les TNR (Trains navettes rapides) sur le trajet reliant Casablanca à Rabat. Mais pas seulement, puisque ces rames assureront également le service « Grandes lignes» en reliant les villes de Casablanca et de Fès en 3h15min seulement, au rythme d’un départ toutes les heures. Ces nouvelles acquisitions permettront ainsi de réduire les délais de ce trajet de plus d’une heure. Une aubaine pour les voyageurs.  D’autres points forts sont à mettre à l’actif de ces nouvelles rames. Selon un communiqué de l’ONCF, ces rames intègreraient les avancées technologiques les plus récentes : informatique à bord, systèmes de contrôle et de sécurité appuyés, équipement de climatisation performant et adapté à l’environnement du Maroc.
Elles sont également aménagées pour offrir aux passagers un maximum de confort spatial visuel et acoustique : larges portes d’accès à ouverture et à fermeture automatique, sièges confortables avec des équipements pratiques, buvette, sanitaire à rétention, sonorisation numérisée et affichage digital…
Les personnes à mobilité réduite ne sont pas en reste puisque leur accessibilité à la rame a été prévue par rampe. Un espace dans les compartiments et une toilette leur ont été par ailleurs spécialement aménagés.
Selon le communiqué de l’ONCF, l’office a opté pour l’acquisition de ce matériel à deux niveaux non seulement en raison du confort qu’il offre aux passagers mais aussi en raison « des atouts indéniables en terme de capacité à évacuer les flux importants de trafic, notamment durant les périodes de pointe ». Notons par ailleurs que ces nouvelles rames sont conçues pour un régime d’exploitation à 160 Km/h, la vitesse maximale étant de 180 Km/h.
Le choix de l’ONCF a été dicté également par des considérations de fiabilité éprouvée puisque les rames attendues sont dérivées et adaptées d’un matériel déjà en circulation en Italie et qui a fait ses preuves durant ces dernières années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *