Evénement : Médiouna : nouvelles unités industrielles

Evénement : Médiouna : nouvelles unités industrielles

Le Premier ministre, Driss Jettou, a inauguré, samedi, trois unités industrielles dans la province de Médiouna, relevant de la région du Grand Casablanca.
Il s’agit des usines «Al Atlas» spécialisée dans la production d’aliments complets pour animaux, «SAC» ou Stockage d’aliments et de céréales et «GEFCO», groupe qui a créé un site «automotive» à Médiouna.
M. Jettou a visité à cette occasion les différentes dépendances de ces unités industrielles et reçu des explications sur ces projets et sur leurs chaînes de production. Ainsi, l’unité « Al Atlas », qui a nécessité un investissement global de 130 millions DH, a une capacité de production de 80 tonnes par heure, soit un total de 40.000 tonnes par mois. Elle a permis la création de 140 emplois. Le personnel de l’unité compte, en effet, un effectif de 100 employés, dont 20 cadres techniques (ingénieurs et vétérinaires), 10 cadres administratifs et 10 techniciens spécialisés.
L’unité « SAC » constitue, selon une fiche signalétique, la première tranche d’un important complexe de stockage pour la filière « céréales, grains oléagineux et aliments de bétail », avec une capacité de 530.000 quintaux.
Elle a nécessité un investissement global de 60 millions DH et a généré 21 emplois permanents et 50 occasionnels.
Quant au groupe « GEFCO », spécialisé dans la logistique pour l’industrie et en logistique automobile, il ambitionne, en créant cette nouvelle plate-forme «automotive», de recevoir une multitude de marques de voitures distribuées au Maroc. Cette plate-forme de la filiale du groupe français PSA Peugeot Citroën, offre à ses clients la possibilité de stockage sous douane de leurs voitures neuves et leur dédouanement au moment opportun, avec tous les avantages liés au statut MAD (Magasin et aire de dédouanement).
Ce site peut accueillir 4.500 véhicules en stockage permanent et traitera la préparation de 30.000 véhicules neufs annuellement, toutes marques confondues. Le projet a nécessité un investissement de 56 millions DH et a permis la création d’une centaine d’emplois.
M. Jettou a souligné, à cette occasion dans une déclaration à la presse, que les différentes unités industrielles inaugurées témoignent de la place de choix qu’occupe le secteur industriel au Maroc où plusieurs chantiers sont lancés également dans les domaines économique et social.
Le Premier ministre, qui a notamment mis en exergue le rôle de ces nouvelles unités en matière de création de postes d’emploi, a salué les investisseurs qui ont choisi cette nouvelle zone industrielle pour concrétiser leurs projets ou pour l’extension de leurs groupes implantés dans d’autres zones.
Il a souligné que les investissements à Médiouna pourraient couvrir une superficie d’environ 500 hectares et sont susceptibles de créer quelque 80 mille postes d’emploi.
Et de préciser que toutes les facilités sont accordées aux investisseurs, et le seront davantage, pour les encourager à s’implanter dans les nouvelles zones industrielles.
À rappeler qu’un total de sept conventions ont été examinées lors de la dernière réunion des investissements présidée par M. Jettou. Le montant d’investissement global est de l’ordre de 9,8 milliards DH pour un nombre total d’emplois escomptés de 2.966. La même commission a approuvé 76 projets en 2006, pour un investissement global de 61,9 milliards DH, permettant la création de 30.703 emplois directs.
Les investisseurs nationaux ont totalisé un volume d’investissement quatre fois plus important que l’année précédente, à savoir, 16,8 milliards DH, entraînant la création de 8.859 emplois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *