Exportations : les trophées de l’audace

Exportations : les trophées de l’audace

Les entreprises les plus audacieuses à l’export ont été primées lors de la neuvième édition du trophée des exportations. L’événement tenu le 30 septembre 2005 était retransmis en direct sur les ondes de la deuxième chaîne nationale de télévision (2M). Dans la catégorie des grandes entreprises, celles dont le chiffre d’affaires est supérieur à 10 millions de dirhams, Lesieur Cristal a été primé, devant Richbond de Karim Tazi (secteur textile), S’Tours d’Azzedine Skalli (Tourisme), l’un des principaux leaders dans son domaine d’activité et Agrimar Souss, une coopérative de production d’agrumes à Agadir.
Malgré un marché national des huiles de table en pleine reconfiguration, avec d’une part l’extension des champs d’application de la TVA et d’autre part, l’arrivée de nouveaux acteurs, Lesieur Cristal tient bon.
La filiale de l’ONA connaît une évolution remarquable à l’export sur certains produits comme l’huile bio et le savon à base d’huile d’arganier. C’est une entreprise qui produit essentiellement dans le marché national. Les différentes phases de la restructuration des services en interne semblent donc faire leur effet. Le choix du renforcement à l’export s’inscrit aussi chez Lesieur par une nécessité d’adaptation, face à une concurrence grandissante sur le marché national.
Dans la deuxième catégorie, celle des entreprises dont le chiffre d’affaires varie de 2 à 10 millions de dirhams, le trophée a été remporté par une entreprise implantée  loin de l’axe Rabat –Casablanca et employant 120 personnes. Porte-drapeau de toute une région, Taza Cof qui exerce dans le domaine de la confection a réussi en l’espace de trois ans à s’imposer dans un secteur présenté à hue et à dia comme sinistré. Cette jeune entreprise devance Diversam Comeral, autrefois positionnée dans les allumettes et qui aujourd’hui, grâce à un partenariat réussi avec des Italiens, étend son activité aux bougies de décoration.
Dans la troisième catégorie, celle dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions de dirhams, Maxi Decors a remporté le trophée. Cette PME-Pmi opère dans l’artisanat, le fer forgé en général, grâce à un investissement italien. Les produits de qualité et en accord avec les normes environnementales sont écoulés sans problème dans le marché italien.
A travers les différentes entreprises primées, il apparaît que ce sont les entreprises innovantes à l’export et celles qui font preuve d’adaptation qui ont été primées. Comme l’a-t-on rappelé au CNCE, en marge de l’événement, «il y a aujourd’hui un effort d’adatation à fournir de la part des entreprises marocaines pour être à l’écoute à l’international ». Dans ce cadre, renforcer la politique de promotion est indispensable pour donner une nouvelle dynamique à l’export.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *