Forum d’affaires asiatique au Maroc: L’agriculture et l’industrie prospectées

Forum d’affaires asiatique au Maroc: L’agriculture et l’industrie prospectées

La stabilité du Maroc a été au cœur du débat de la troisième édition du Forum d’affaires asiatique au Maroc. Tenue jeudi à Rabat, cette rencontre se veut un grand pas vers le renforcement des échanges multilatéraux entre le Maroc et les pays de l’Asie.

Les participants ont manifesté dans ce sens une volonté réelle de rapprocher les investisseurs des deux parties afin de conquérir les marchés respectifs. De hautes délégations maroco-asiatiques ont examiné conjointement les pistes de coopérations bilatérale et multilatérale dans différents domaines.

Les secteurs phares ayant suscité un grand intérêt restent incontestablement ceux de l’agriculture et de l’industrie. La troisième édition du Forum d’affaires asiatique au Maroc a permis donc à 250 personnalités d’échanger autour de thématiques centrales afin d’impulser une nouvelle dynamique aux relations économiques qui lient le Maroc aux autres pays asiatiques.

«Le Maroc constitue actuellement une plate-forme d’investissement prometteuse pour les investissements directs étrangers (IDE), grâce à sa position géostratégique en tant que porte d’entrée aux marchés européen, africain et asiatique», a souligné dans ce sens Lahbib Choubani, ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile.

Un constat partagé par Abdelati Habek, président de la Fondation diplomatique qui initie ce forum. M. Habek indique dans ce sens que «la stabilité politique et les bonnes performances économiques font du Maroc une plateforme pour attirer les investissements étrangers, notamment asiatiques, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant». Sur la carte des échanges commerciaux avec le Maroc, l’Asie figure en deuxième position après l’Europe. Les flux commerciaux maroco-asiatiques affichent pour leur part une croissance soutenue.

Il en est de même pour les investissements asiatiques au Maroc qui connaissent une constante augmentation. L’Asie est, en effet, le meilleur allié du Maroc principalement dans les secteurs de l’automobile, l’électronique, les nouvelles technologies et le phosphate. Par ailleurs, les pays asiatiques ont longtemps soutenu le Maroc en termes de coopération financière. Plusieurs dons ont été octroyés au Royaume au profit des projets de développement dont l’initiative nationale pour le développement humain (INDH) , ainsi que des prêts sans intérêts ou concessionnels pour le financement de projets structurants.

Avec MAP

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *