G20 : La France va faire des paradis fiscaux un sujet primordial

G20 : La France va faire des paradis fiscaux un sujet primordial

La France veut faire de la lutte contre les paradis fiscaux «un sujet primordial» de sa présidence du G20, en dissuadant notamment les opérateurs économiques d’avoir recours à ces territoires, a déclaré, jeudi, un représentant du gouvernement français. «La France va faire des paradis fiscaux un sujet primordial du G20», affirme le délégué général à la lutte contre les territoires et juridictions non coopératifs, François d’Aubert, dans un entretien au quotidien économique Les Echos. Selon lui, «des propositions importantes vont être faites», notamment pour trouver «des moyens pour dissuader les opérateurs d’utiliser les paradis fiscaux». «Ce sont bien les intermédiaires qui utilisent ces places pour des raisons fiscales ou, pire, en raison de leur opacité», constate François D’Aubert. Il explique par ailleurs que la France veut «relier les trois thèmes du blanchiment, de l’opacité fiscale et des cadres réglementaires en visant explicitement les territoires non coopératifs». Paris entend également «corréler étroitement la lutte contre les territoires non coopératifs et la question de l’aide au développement», ajoute le délégué général, alors que des organisations non gouvernementales (ONG) estiment que l’évasion fiscale fait perdre chaque année aux pays en développement des centaines de milliards d’euros. Au printemps 2009, dans le sillage de la crise mondiale, le G20 avait décrété la fin de «l’ère du secret bancaire», poussant de nombreux paradis fiscaux à prendre des mesures pour réduire leur opacité financière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *