Groupe Sami : Une hausse de 34% du chiffre d’affaires à fin 2011

Groupe Sami : Une hausse de 34% du chiffre d’affaires à fin 2011

Les indicateurs financiers de la Samir sont au vert. Malgré l’inflation des cours du pétrole brut au niveau mondial, la Société marocaine de l’industrie du raffinage a réalisé de bonnes performances au titre de l’exercice financier 2011. Le chiffre d’affaires de la Samir a, dans ce sens, grimpé de 34% le situant à 49,7 milliards de dirhams, sous l’effet combiné de la hausse des prix et de l’augmentation des volumes. La hausse est également observée au niveau des ventes totales. En 2011, ces ventes ont connu une progression de 5%, atteignant un volume de 7,1 millions de tonnes. Au niveau national, les ventes ont grimpé de 4% au moment où les exportations se sont appréciées de 14%. Répondant à la stratégie du groupe en termes d’optimisation de marge de raffinage, les produits d’appoint «Feedstocks» ont atteint pour ladite période 2,4 millions de tonnes au moment où le pétrole brut s’est situé à 5,3 millions de tonnes. Compte tenu de ces volumes, le processing de la Samir a atteint à fin décembre 2011 les 7,6 millions de tonnes. En dépit de l’augmentation de la production et des effets positifs sur les stocks, la profitabilité du Groupe a connu une baisse au titre de l’année 2011. Ceci résulte du contexte international de l’industrie du raffinage. À cet effet, l’excédent brut d’exploitation a atteint 1,54 milliard de dirhams contre 2 milliards enregistrés en 2010, soit un repli de 23%. Dans la même optique, le résultat d’exploitation a régressé de 28%, soit un total de 1 milliard de dirhams contre 1,45 milliard en 2010. Une importante baisse a été par ailleurs observée au niveau du résultat net qui s’est dégringolé de 48% pour s’établir à fin décembre 2011 à 434 millions de dirhams contre 836 millions de dirhams enregistrés une année auparavant. En perspective, le Groupe Samir s’engage à achever son programme de développement. Dans ce sens, le groupe connaîtra en juin 2012 le démarrage de l’unité de distillation n°4. Selon les responsables, cette unité permettra d’augmenter la capacité de raffinage globale à 10 millions de tonnes, soit une capacité additionnelle de 60% par rapport à la capacité de raffinage actuelle. Et de souligner que la mise en service de cette unité permettra d’accroître la profitabilité de la société. L’année 2012 marque également la mise en œuvre des actions stratégiques du business plan de la Samir fixé à l’horizon 2016. Ce programme est prometteur dans la mesure où il contribuerait à l’amélioration des performances opérationnelles et financières du groupe, répondrait au besoin du marché en termes de développement durable et garantirait la profitabilité des actionnaires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *