Habitat : la feuille de route pour 2007

Pour cette année, le ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme a fixé 12 priorités. Le programme 2007 sera dévoilé les 22 et 23 janvier au siège de ce ministère à Rabat lors d’une rencontre rassemblant près de 140 cadres et autres responsables de ce département. Au menu, le bilan 2006 et le programme 2007. «Pour cette année, nous avons fixé 14 priorités que nous allons annoncer lors de ces journées. Pour le bilan 2006, il est satisfaisant grâce aux efforts déployés par l’ensemble des intervenants dans ce secteur», annonce Toufik Hejira, ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme. En plus de la poursuite des projets lancés, ce ministère compte maintenir la cadence de 100.000 à 120.000 habitats par an avec un accompagnement architectural.   Le lancement du Code de l’urbanisme figure également sur la liste des priorités 2007 en plus de la démolition de 50.000 baraques dans le cadre du programme «Villes sans bidonvilles».
Il y a aussi la mobilisation d’une nouvelle tranche foncière publique dans le cadre d’un partenariat avec le secteur privé. Pour les villes nouvelles, les travaux se poursuivront. La nouvelle ville de Tamesna recevra ses premiers habitants au cours de cette année. Pour Tamesna, les travaux d’infrastructure in-site concernant la première zone sont quasiment achevés. La gestion de ce projet relève du ressort de la société Tamesna-Al Omrane, filiale du Holding d’aménagement Al Omrane, créée à cet effet.  Pour les provinces du Sud, cette année sera marquée par le lancement d’un nouveau programme d’urbanisme. S’agissant du monde rural, le ministère se penche sur une nouvelle stratégie en convergence avec l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en plus d’un programme d’assistance architectural dans le cadre d’une action de proximité avec les collectivités rurales. Sur la liste des priorités 2007, il y a également la promotion de la qualité architecturale et paysagère à travers l’élaboration d’une charte de l’architecture. Outre cette charte, on s’attend aussi au lancement d’un nouveau statut de normalisation ainsi que l’ouverture d’un code général de la construction.  Cette année verra aussi la mise en place des centres d’études et de recherches en habitat. «Il faut noter que tous les projets lancés par le ministère sont audités par un bureau d’étude privé afin d’avoir une meilleure visibilité.  Lors de cette rencontre, on s’intéressera également et d’une manière particulière aux agences urbaines, à Al-Omrane et les Erac, les directions centrales ainsi les représentations locales et régionales du ministère», indique M. Hejira.

Journée de l’architecte

La journée nationale de l’architecte est prévue ce dimanche 14 janvier dans la ville de Meknès. L’année dernière, cette manifestation a connu la participation de quelque 1500 architectes. Les travaux de cette rencontre ont été axés sur l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui a été au cœur des discussions. En plus de l’Ordre national des architectes, cette journée sera marquée par l’intervention de responsables de plusieurs départements ministériels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *