High-tech : Microsoft parie sur le PC mobile

Microsoft a fait l’annonce officielle, il y a presque trois mois, de son «Ultra-Mobile Personal Computer» (UMPC), correspondant au nom de code «Origami». Ce PC mobile viendrait, en fait, « combler les vrais besoins des hommes et des femmes du 21ème siècle en matière de mobilité ». Il pèsera moins d’un kilogramme avec un disque dur allant de 30 à 60 Go et un écran de 7 pouces, soit un peu moins grand qu’un livre de poche et disposera d’une autonomie pouvant atteindre les huit heures. En fait, Microsoft le voit comme ce que fut le walkman-Sony. Un objet numérique intelligent, mobile et qu’on peut garder sur soi dans sa poche en tous lieux et en tout moment. Microsoft cherche en fait à développer un système beaucoup plus simple d’utilisation que celui d’un ordinateur portable. Il a ainsi prévu un écran tactile, un clavier virtuel et un autre externe connectable via une connexion USB ou Bluetooth et un stylet. La première génération du PC mobile sera très intelligente. Elle proposera à ses utilisateurs un système de navigation GPS, une webcam, un lecteur d’empreinte digitale, un tuner TV, un lecteur de cartes flash ou SD.
Microsoft a annoncé aussi que l’UMPC ne sera pas développé dans ses propres usines mais plutôt dans celles de ses partenaires avec qui il a signé des accords d’association exclusifs. La marque Samsung fait partie de la liste de ses constructeurs partenaires. Le prix du PC mobile annoncé pour l’instant avoisine les 1000 dollars.
Microsoft parie gros sur le lancement de ces PC mobiles. Qui sait, peut-être que l’UMPC finira par remplacer le PC portable, tout comme ce dernier est en train actuellement de remplacer le poste de travail.

Les plus et les moins de l’UMPC
D’après une récente étude, les ventes des ordinateurs miniatures UMPC pourraient atteindre 7,8 millions d’unités d’ici 2011. Mais, leur cela restera liée à l’émergence des connexions haut débit sans fil qui permettra aux utilisateurs d’avoir accès à Internet et à l’ensemble de leurs données n’importe d’où.
Les plus :
– L’UMPC est un véritable ordinateur mobile. Il utilise un écran tactile et l’interface Windows XP Tablet PC Edition;
– Connectivité complète : Ethernet, Wifi et Bluetooth 2.0;
– Interface multimédia AVS Now pour utiliser le Q1 comme un baladeur multimédia.
Les moins :
– Pas de lecteur de CD/DVD;
– Carte graphique limitée (Intel GMA 900) qui ne permet pas de jouer à des jeux en 3D;
– Pas d’extension de mémoire vive possible (512 Mo au maximum);
– Port d’extension uniquement compatible avec les cartes Compact Flash;
– Gestion au doigt difficile par manque d’optimisation au format de l’écran du système d’exploitation Windows Tablet Edition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *