High-Tech : Un hub technologique Maroco-Andalous

High-Tech : Un hub technologique Maroco-Andalous

Le programme espagnol de coopération transfrontalière en matière de développement technologique (CDTEC) renforce ses actions au Maroc. Trois conventions ont été signées le 29 janvier 2006 à Rabat, entre des organismes marocains et leurs homologues espagnols de la région d’Andaousie opérant dans le domaine des technologies de l’information.
Selon un communiqué de l’Association des professionnels des technologies de l’information (l’APEBI), c’est un partenariat entre l’Agence nationale pour la promotion des petites et moyennes entreprise (ANPME), le ministère des Affaires économiques et générales, la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), le gouvernement andalou, le Technopark de Casablanca, la zone franche d’Andalousie, l’Association des technologies de l’information d’Andalousie (ETICOM) et le CDTEC.
Le même document indique qu’à la suite de la signature de ces conventions relatives à la mise en œuvre d’un hub technologique entre le Maroc et l’Andalousie, des réunions de travail se sont tenues le 30 janvier 2007 au Technopark de Casablanca.
Le communiqué précise que la première convention entre le Technopark de Casablanca et le Parc technologique d’Andalousie ayant pour objet «d’instaurer une approche de collaboration institutionnelle entre les deux parties, notamment en matière de transfert de savoir-faire, d’organisation d’événements promotionnels , de recherche de fonds et de mise en relation entre entreprises des deux entités».
La deuxième convention a été signée entre la zone franche de Tanger et le Parc technologique d’Andalousie. Son objectif est l’extension de ce Parc technologique  établi dans la zone franche de Tanger «en vue de permettre aux opérateurs des TIC privés andalous d’avoir une plate-forme d’accueil logistique dans le Nord du Maroc». Cela s’intègre, en fait, dans la perspective du développement des zones offshoring dédiés au marché hispanique dans le Nord du Maroc. La dernière et troisième convention a été signée entre l’APEBI ET l’ETICOM dont l’objectif est de permettre aux opérateurs privés TIC «d’avoir des relais respectifs en Andalousie et au Maroc, via des représentations officielles».
Rappelons que cette initiative vient à la suite d’une rencontre, ayant lieu en mars 2006 à Tanger et qui a connu la participation des représentants des entreprises marocaines du secteur des NTIC et leurs homologues du Parc technologique d’Andalousie. Cette rencontre a été suivie d’une autre mission « Business to Business » organisée à Malaga les 10 et 11 juillet 2006.
Par ailleurs, le CDTEC a réalisé plusieurs actions à destination du Royaume. Son objectif est de «développer la coopération dans le secteur technologique entre le Nord du Maroc et la province de Malaga et le renforcement des capacités technologiques des entreprises via la mise en place d’un projet de promotion de la coopération technologique transfrontalière en matière de développement technologique», rapporte le même document.
Il faut signaler que les organismes signataires de ces conventions visent, à travers leur partenariat, la mise en œuvre d’un véritable hub commercial et technologique dans le secteur des NTIC entre l’Andalousie et le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *