Immobilier : Sonasid : le feu vert du gendarme

Immobilier : Sonasid : le feu vert du gendarme

Le Conseil déontologique des valeurs mobilières vient de valider l’OPA sur les actions de Sonasid déposée le 5 juin 2006 par les NSI (Nouvelles sidérurgies industrielles). Les NSI sont un holding regroupant né d’un accord de partenariat stratégique en date du 31 mai 2006 et conclu par Arcelor d’une part et la SNI et un groupe d’investisseurs qualifiés d’autre part. Il s’agit de la MAMDA/MCMA, d’Axa Assurance Maroc, de la RMA Wataniya, d’Attijariwafa bank et de la CIMR.
Ces différents actionnaires ont procédé au regroupement de leurs participations respectives dans le capital de Sonasid et au transfert desdites participations au sein de la nouvelle entité NSI.
Suite à ces opérations, les NSI détiennent 2 529 346 actions Sonasid, soit 64,8% du capital.
Parallèlement, la holding a franchi à la hausse le seuil des 40% des droits de vote de Sonasid,ce qui l’oblige à lancer une OPA sur l’ensemble des actions Sonasid non encore détenues par elle, soit 1.370.654 actions au prix unitaire de 1 350 dirhams. NSI s’étant engagées d’acquérir la totalité des actions en circulation à ce prix et, à l’issue de l’opération, de conserver les titres qu’elles détiennent et ceux qu’elles pourront acquérir dans le cadre de l’OPA.
L’objectif principal de l’accord, indiquent les partenaires, est de développer la position de Sonasid sur le marché marocain et de lui faire bénéficier de transferts de technologie et de compétences Arcelor dans le secteur des produits longs au carbone. Arcelor et la SNI ont également convenu d’étudier ensemble la possibilité de Sonasid, de constituer une base pour de futurs développements dans la région du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. La côte ouest du continent recèle d’énormes potentialités avec les découvertes récentes du fer au Sénégal oriental et au Gabon. Dans ces deux pays, Chinois, Brésiliens et Sud Africains sont déjà en compétition pour contrôler une matière première devenue stratégique.

Les différents apports
Les Nouvelles sidérurgies contrôlent 64,8% du capital de la Sonasid suite à l’apport des différents actionnaires qualifiés. Ainsi,  la CIMR a effectué à la date du 31 mai 2006 un apport de 95 274 actions Sonasid au profit des NSI et une cession de 108 947 actions sur le marché des blocs, à raison d’un cours unitaire de  1350 dirhams. Idem pour la RMA Wataniya qui a effectué un apport de 135 817 actions et une cession de 155 312 titres sur le marché des blocs. Suivant le même schéma, 161 743 actions Sonasid ont été apportées par Axa Assurance. Cette entreprise  a également cédé 184 955 actions sur le marché des blocs.   Pour les autres partenaires, il s’agit brièvement de la SNI ( un apport de 669 386 actions, une cession de 132 843actions), de la MAMDA (103 531 actions apportées, 118 390 cédées), de la MCMA (100 138 actions apportées,  114 509 cédées). L’apport d’Arcelor s’élève, quant à lui, à 292 501 actions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *