Petite virée dans les artères de Tamesna

Petite virée dans les artères de Tamesna

Créé depuis 12 ans, Tamesna s’est construit des infrastructures socio-éducatives qui répondent aux attentes de sa population actuelle et des futurs habitants.

Espaces verts, Kasbah, écoles, centres de santé et connectivité… tous les ingrédients sont réunis pour garantir aux habitants de Tamesna un cadre de vie agréable. Gros plan sur l’évolution de cette jeune cité.

La cadence des bus améliorée

La ville de Tamesna est aujourd’hui très accessible. Les efforts déployés ont convergé vers une meilleure mobilité et ce à travers une approche transport renforcée. Ceci se traduit par la révision de la cadence des bus reliant Tamesna à Témara et à Rabat.  L’attente au niveau des arrêts de bus ne se fait plus sentir du fait que la cadence de passage a été réduite à une moyenne de 20 minutes. Et ce n’est pas tout. Les travaux de renforcement de la voie rapide reliant Tamesna à Hay Riad avancent bien. On note un taux de réalisation de 80%. Les travaux de l’élargissement de la voie reliant Tamesna à Temara vont, également, bon train.

L’offre de soin élargie

Pour ce qui est des équipements, Tamesna est bien lotie. La ville dispose en effet d’un ratio d’équipements plus avancé comparé même aux plus grandes villes du Royaume. Un hôpital est en cours de construction au niveau de la ville. Les travaux affichent, dans ce sens, un taux d’avancement de 60%. Cette infrastructure de 45 lits vient consolider l’offre en soin au niveau de Tamesna qui compte à ce jour trois centres de santé. Sur le plan social, la ville de Tamesna dispose d’un centre d’accompagnement et de protection de l’enfance, d’un centre d’orientation et d’assistance aux personnes en situation de handicap et d’un espace polyvalent pour les femmes en situation difficile.

Une cité du savoir par excellence

Tamesna ambitionne, par ailleurs, de se positionner comme une cité du savoir. Pour un investissement global de 150 millions de dirhams, le campus universitaire de la ville est fin prêt. En parallèle, l’OFFPT a choisi la zone limitrophe à la ville pour la construction d’une Cité des métiers et des compétences, ce qui enrichirait l’offre d’enseignement au niveau de ce nouveau pôle urbain qui compte 22 établissements scolaires dont 4 institutions privées et un centre de formation professionnelle. A cela viendront bientôt s’ajouter un pôle technologique contenant une annexe de l’Ecole Supérieure de Technologie de Salé, une Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA) et une Cité de l’Innovation et des Sciences…

L’animation sociale, sportive et culturelle assurée

L’animation est assurée au sein de Tamesna dans la mesure où la ville dispose de plusieurs centres sportifs, socio-éducatifs et un centre culturel. En plus de la maison de la culture et de la maison de la jeunesse, de multiples foyers et terrains de sport sont au programme. Notons qu’une convention de partenariat a été conclue en mars dernier entre le Comité Provincial de l’INDH de Skhirate – Temara, la Commune de Sidi Yahya Zäer, l’Agence de Développement Social et le Groupe Al Omrane pour l’accompagnement dans l’animation sociale de proximité dans les domaines social, sportif et culturel. Pour rappel, les équipements sportifs de Tamesna comprennent 2 centres sportifs avec 5 terrains de proximité, une piscine, un terrain de pétanque et une salle d’arts martiaux..

La Kasbah de Tamesna, une médina pittoresque

La Kasbah de Tamesna s’est également inscrite dans la dynamique environnementale de la ville. Une approche participative a contribué à embellir les artères de la médina. Sous l’impulsion de la Fondation Al Omrane, les citoyens ont fleuri les artères et les murs des bâtisses. Les enfants ont également apporté leur contribution à travers une opération de plantation et de nettoyage. Des actions qui ont parfaitement illustré le sens du civisme de la population de Tamesna et son intérêt pour l’environnement..

La donne écologique largement respectée

Tamesna se distingue avant tout par son timbre écologique. La ville se développe en harmonie avec le milieu naturel. Une superficie de plus de 100 hectares a été allouée aux espaces verts, dont 50% déjà aménagée. Outre le grand parc existant, un autre viendra se greffer au paysage précisément entre Tamesna et Sidi Yahya. A cet espace de 10 hectares s’ajoutera un espace de Skateboarding, deux terrains de proximité, des aires de jeux pour enfants et des espaces ouverts pour les loisirs et les activités sportives et culturelles. La forêt de la ville, mise à niveau par Al Ormane, est quant à elle un carrefour de sport et de retrouvailles. Tamesna s’apprête à y tenir prochainement son semi-marathon. Cette manifestation prévue le 10 novembre permettra aux familles de Tamesna et des villes mitoyennes de venir s’oxygéner dans la joie et la bonne humeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *