décembre 12, 2017

 

Salon de l’immobilier et du bâtiment de Tanger : Quelque 150 exposants attendus

Salon de l’immobilier et du bâtiment de Tanger : Quelque 150 exposants attendus

S’étendant sur une superficie de 6.000 m2 (contre 3.000 m2 en 2016), cette édition garde le même objectif que la précédente, à savoir contribuer à la dynamisation du secteur de l’habitat et de la politique de la ville dans la région.

La région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima connaît, en plus de l’enregistrement d’importants projets de logements, la mise en chantier de grandes infrastructures socio-économiques, dont celles réalisées dans le cadre de l’ambitieux programme royal de Tanger-Métropole. C’est dans ce contexte que se déroulera le deuxième Salon de l’immobilier et du bâtiment (Simob), dont le lancement des travaux est prévu le 13 juillet. Selon les professionnels, les travaux de ce deuxième salon viennent après le succès obtenu lors de la première édition du Simob, qui a eu lieu du 14 au 17 avril dans la zone Malabata. «Le choix du début du mois de juillet vient en réponse aux demandes des professionnels et des institutionnels concernés ayant voulu la tenue de cet événement en cette période estivale où la ville commence à connaître une hausse des visiteurs marocains et étrangers», a affirmé Omar Moro, président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCISTTA), lors d’une conférence de presse organisée dernièrement pour la présentation des lignes principales de ce Salon.

Initiés par la CCISTTA en collaboration avec le Centre régional d’investissement et en partenariat avec le Groupe Mission conseil, les travaux de cette manifestation de cinq jours constituent, selon les organisateurs, un véritable carrefour de rencontres entre les institutionnels et professionnels du domaine de l’immobilier, du bâtiment et des services (opérateurs publics et privés, promoteurs immobiliers, producteurs et fabricants de matériaux de construction, ordres de maîtrise d’œuvre, banques, médias, administrations, établissements publics,…). S’étendant sur une superficie de 6.000 m2 (contre 3.000 m2 en 2016), cette édition garde le même objectif que la précédente, à savoir contribuer à «la dynamisation du secteur de l’habitat et de la politique de la ville dans la région connaissant un essor socio-économique très important reflété par un accroissement considérable en termes d’investissements en BTP et concrétisé par la réalisation des programmes de grande envergure», souligne-t-on.        

Les organisateurs, qui cherchent aussi cette année comme la précédente édition la mise en valeur des opportunités de la région, annoncent la présence de quelque 150 exposants et ambitionnent d’accueillir 25.000 visiteurs (contre 20.000 en 2016). «Simob 2017 offre ainsi aux participants l’occasion d’accompagner l’essor de l’immobilier et du bâtiment et de se tenir informés des opportunités offertes par les projets d’envergure entrepris dans cette région, telle la ville nouvelle «Cité Mohammed VI Tech», ainsi que d’autres grands programmes de développement intégré, menés dans la région».

Il est à noter que le Simob 2017 prévoit, en plus de l’exposition des 150 professionnels et institutions concernées, des tables rondes autour des thèmes d’actualité et en rapport avec l’objectif principal de ce deuxième salon. Le programme de cet événement sera également marqué par la tenue de rencontres B to B entre les professionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *