Industrie : ODEP : une progression remarquable

Industrie : ODEP : une progression remarquable

L’Office d’exploitation des ports (ODEP) a réalisé en 2005, un chiffre d’affaires de 2,04 milliards de dirhams, soit une progression de plus de 12,3% par rapport à 2004, selon un communiqué de l’Office. Ces chiffres sont rendu publics à la suite de la tenue mercredi 15 mars 2006, du conseil de l’administration de cet organisme sous la présidence de Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport. Ces réalisations positives sont la conséquence de l’évolution des échanges commerciaux par les ports. Des échanges qui ont enregistré, à fin octobre 2005, un trafic de 55,9 millions de tonnes, en hausse de 10,7% par rapport à la même période de l’année précédente, ajoute le communiqué. Cet accroissement du trafic portuaire a concerné les importations puisqu’elles ont enregistré une hausse de 11,2% ainsi que les exportations avec une hausse de 10, précise-t-on de même source.
Pour l’année 2006, l’Office d’exploitation des ports avance que le trafic portuaire devrait connaître une hausse de 4,4% pour s’établir à 69,1 millions de tonnes. L’Office compte beaucoup sur l’évolution de ses exportations. Selon le communiqué, ces dernières devraient évoluer d’environ 4,8%, grâce à la hausse prévue du trafic des conteneurs estimée à 6,1 millions de tonnes (10,3%) et 679 390 conteneurs qui équivalent vingt pieds (9,9%) et à l’évolution de 5,5% attendue du trafic maritime des passagers qui s’établirait d’ici la fin de l’année 2006, à 4,4 millions de passagers. Par ailleurs, l’ODEP a élaboré un programme d’investissement couvrant la période 2005-2009. L’Office prévoit de consacrer une enveloppe globale de plus de 2,96 milliards de dirhams, dont 1,015 milliard pour l’année en cours. Ces investissements concerneront l’équipement avec 451 millions de dirhams, les infrastructures avec 505 millions de dirhams et les études avec 59 millions de dirhams.
En ce qui concerne les prévisions financières de cette année, l’ODEP table sur une hausse du chiffre d’affaires brut de plus de 9,5%, soit plus de 2,48 milliards de dirhams. Il vise également une augmentation de 5% des charges d’exploitation soit plus de 1,8 milliard de dirhams, une progression de plus de 10% de la valeur ajoutée, soit plus de 1,8 milliard de dirhams et enfin une évolution estimée à 27% du résultat d’exploitation, ce qui équivaut à 612 millions de dirhams.

 Moyens et services de l’ODEP


L’ODEP gère 11 ports de commerce international, parmi les 26 ports constituant l’appareil portuaire marocain. Ceux-ci voient transiter 98 % des échanges du Maroc avec l’extérieur. Le Maroc compte également 9 ports dédiés à la pêche sans omettre les ports de commerce qui renferment pour la plupart des ports de pêche. L’activité de plaisance compte 6 ports promis à un bel avenir compte tenu des potentialités touristiques du Maroc et des orientations des pouvoirs publics visant la diversification du produit touristique.  L’ODEP met à la disposition de ses clients des ports modernes dotés d’équipements de pointe et d’infrastructures conformes aux normes internationales dans le but d’offrir un service de qualité en termes de coût, de délai et de fiabilité. Les principaux objectifs assignés à ses moyens sont la prise en charge rapide et optimale des escales, le chargement et déchargement de la cargaison dans les meilleures conditions de rapidité et de célérité, la réception, le stockage et la livraison des marchandises dans de bonnes conditions de sécurité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *