Ingénierie touristique : La SMIT en manque de ressources

Ingénierie touristique : La SMIT en manque  de ressources

La finalité étant de mener à bien les actions de promotion des investissements et l’amorçage des produits permettant d’améliorer l’attractivité des territoires. «L’approche mise en place par la SMIT pour le développement du produit touristique a impliqué durant les quatre dernières années une forte mobilisation des ressources financières et un engagement déterminé de l’État, notamment pour améliorer l’attractivité des produits à développer dans les zones peu prisées par les investisseurs et plus particulièrement le produit balnéaire», affirme dans ce sens Imad Barrakad, président du directoire de la SMIT.

Et de préciser que «le financement des cinq axes de développement du produit touristique est engagé à hauteur de 120 milliards DH, soit plus de 80% de la Vision 2020». Le conseil présidé par Lahcen Haddad, ministre du tourisme, a dressé le bilan de son activité au titre de l’année 2014. Durant cet exercice, la SMIT a réalisé un chiffre d’affaires en hausse par rapport à l’année précédente. Il est donc passé de 19,6 millions de dirhams à 391 millions de dirhams.

L’excédent brut d’exploitation s’est établi à 90 millions de dirhams contre un creusement de 59,3 millions de dirhams affiché une année auparavant. Le cash-flow généré est passé de -70,6 millions de dirhams à 94,6 millions de dirhams. «Ces performances d’exploitation ont été accompagnées par une amélioration de la structure financière de la SMIT dont notamment une baisse du niveau d’endettement et une amélioration de sa trésorerie», conclut la SMIT.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *