La CDG plus investisseur qu’opérateur

La CDG plus investisseur qu’opérateur

Elle amorce son virage stratégique annoncé en 2017

La CDG vient d’amorcer concrètement son virage stratégique qui avait été annoncé en juin 2017. Dans son nouveau plan, la Caisse devra nettement se diriger vers un mode d’intervention en tant qu’investisseur et réduire son rôle d’opérateur. Déployé progressivement depuis juin 2017, le nouveau plan stratégique nécessitait quelques réglages et ajustements organisationnels. Ainsi, une nouvelle branche fut créée sous l’appellation «banque/finance/investissement» en plus des deux autres branches que sont le tourisme et le développement territorial. Mais jusque-là la nouvelle branche n’avait toujours pas de directeur.

Désormais c’est chose faite. Aujourd’hui Le Maroc a appris de sources au sein de la CDG que depuis lundi 11 février c’est désormais Yassine Haddaoui qui occupe le poste de directeur de la branche investissement qu’il continuera de cumuler avec son ancien poste de directeur du pôle stratégie et développement.

M. Haddaoui aura pour mission donc de déployer dans les faits le virage stratégique annoncé il y a deux ans. Pour rappel, en juin 2017, le directeur général de la CDG, Abdellatif Zaghnoun, avait dévoilé les nouvelles orientations de la Caisse avec pour principale nouveauté l’évolution du mode d’intervention. Après avoir été pendant de longues années dans une posture d’opérateur, le Groupe CDG sera désormais plus en mode investisseur et co-financeur.

Il s’agira entre autres objectifs d’investir minoritairement avec des acteurs de certaines filières ciblées comme l’industrie dont l’agroalimentaire, les NTIC et les énergies renouvelables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *